Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 12:15

 

 

 

 

 

 

 

 

Départ de Paris - Roissy-Charles de Gaulle : 

 

Photo 8646

 

Destination finale : PARIS.

 

 

Avant de vous communiquer nos nouvelles coordonnées, il nous a  d'abord  fallu surmonter quelques difficultés de déménagement  et d'emménagement : plus de cinq cents cartons !

 

 

Le voyage a été long, mais nous avons été heureux de retrouver Paris

 

 

 link http://parisavecmonchien.com

 

Tour Eiffel

Published by Armide
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 21:34

 

 

 

Nous nous sommes quittés à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

Malgré l'interruption de nos balades due au gel, à le neige, et maintenant à la pluie, il nous tarde de reprendre contact.

 

 


67845 4322398871716 76032353 n

Faire les cartons a été long, et il nous faut encore essuyer les plâtres.

Nous ne manquerons pas de vous communiquer prochainement les coordonnées de Pistol et de toute sa tribu

 

 

Published by Armide
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 17:35

 

 

 

 

Certains croquent le détail qui provoque un sourire, clin d'oeil pittoresque qu'on emportera dans sa valise

 

 

P1080391P1080390-copie-1

 

 

D'autres marquent un arrêt, saisis d'ébahissement devant la revue finale, des monuments de Paris entourés d'un halo de lumières surnaturelles : 

 

 

P1080410

 

 

P1080409

 

Immergés dans un  liquide cryogénique ils s'endorment, peut-être dans l'attente de nouvelles retrouvailles

 

 

P1080408P1080407

 

Seul, un panneau de verre, fixe pour un temps limité, d'incertaines limites entre l'onirique et le vécu,  et amorce en douceur la progression d'un au revoir 

      

P1080396P1080411

 

Derrrière la baie vitrée du termnal 2 de l'Aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, une gare, fraiche émoulue, dont les courbes rappellent la trajectoire de corps célestes, assure sur la terre ferme des liaisons multiples : proches, grâce aux Trains Express Régionaux, ou lointaines, à bord des Trains Grande Vitesse


         Dans notre capsule spatiale, ous ne sommes nul part, ici et ailleurs.

 

Départ : Paris

Destination : Paris !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 07:29

 

 

Comme ses consoeurs nées lors des  Grandes Heures du Chemin de Fer, la Gare du Nord qui assure le transit entre "la Ville lumière" et l'aéroport de Roissy a bénéficié récemment, d'une cure de rajeunissement : halls agrandis, aérés et généreusement éclairés par la toute nouvelle façade en verrière de la gare , galeries marchandes lumineuses, rampes d'accès en pente douce permettant l'accès sans effort d'un niveau à un autre, couloirs de correspondance autrefois tristes et interminables, aujourd'hui, élargis et animés d'une farandole colorée à laquelle nous sommes intégrés jusqu'au bout.

 

 

 

 

 

 

P1080413

P1080419

P1080415

P1080416P1080417P1080418P1080422

P1080412

Published by Armide
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 19:06

Je m'empresse de transmettre un message de Bea  link

 

Bouledogue français fauve bringé

 

 

(Celui-ci ne manque de rien, rassurez-vous !)

Les boxs des refuges animaliers sont situés en extérieur, ainsi, dès que les températures descendent, les animaux sont très exposés au froid. Les associations ont alors besoin de couvertures pour les réchauffer.

Sos couvertures a pour but d'aider à financer ces couvertures, en effet, à chaque fois qu'un clic est enregistré sur le bouton (situé à gauche), nos sponsors financent 2 centimètres carrés de couverture. Merci à tous pour votre aide.

Un nouveau site pour aider les animaux : Sos couvertures a pour but d'aider à financer des couverturespour les animaux dans les box des refuges,

en effet, à chaque fois qu'un clic est enregistré en cliquant sur le bouton "clic", les sponsors financent 2 centimètres carrés de couverture. On peut faire 1 clic chaque 8 heures
C'est gratuit, facile et très rapide...
N'oubliez pas de faire circuler.
Merci pour eux !!

Published by Armide
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 18:02

 

 

 

 

 

 

  ...    en s'éparpillant dans une "ville qui ne dort jamais"

 

 

P1080254

 

Une  bergère veille d'un regard circulaire sur son troupeau,        

Telle une lampe de chevet, son faisceau lumineux balaie la tiédeur de nos chambres d'un mouvement prédictible, dont la régularité hypnotique finit  par favoriser le sommeil.

 

P1080335

 

Montagnes de friandises multicolores,  douces mélodies : les rêves nous ramènent à la tendresse de l'enfance



P1080250

  "Joy to the world ?"  Grippe et gastro over the world- plutôt, cette année !

Mais tout ici est prêt pour accueillir les convives qui ont résisté aux envahisseurs Bactériens.

 P1080345

Sur le boulevard Saint-Germain, "Les Deux Magots", d'abord fréquenté, dès les années 1850, par Verlaine, Rimbaud mais aussi plus tard par Hémingway.

Et à l'angle du boulevard et de la place Saint Germain, "Le Café de Flore"  d'abord investi par Apollinaire,  plus tard par l'intelligentzia littéraire et artistique de l'époque. 

      "Il n'est pas facile de dire adieu à ceux qu'on aime ; pour y parvenir, il faut parfois toute une vie - ou deux"

(Le film franco-canadien "Café de Flore", réalisé par Jean Marc Vallée est sorti en janvier 2012)

 jusqu' 

 

Fetes-2012-2013 0081

 

La Brasserie Lipp située sur le trottoir d'en face est elle aussi une institution.

 

Fetes-2012-2013 0120 2 2

 

Les colonnes Morris résistent à la venue de panneaux lumineux et annoncent toujours les spectacles avec un charme et une grâce qu'on ne voudrait voir disparaître. Le maire de Paris a osé un temps, envisager leur destruction, mais s'est heurté à de violentes protestations. Les colonnes ont encore une longue vie devant elles....

 

P1080205

 

Le spectacle est terminé, le rideau est  tombé sur un cycle de vie qui décrit inlassablement une boucle dont le tracé peut insensiblement varier. 

 

P1080372

P1080398

Le compte à rebours se remet en marche, les lueurs de rêve vacillent derrière chaque fenêtre.

 

P1080392

      L'aube d'une année nouvelle se pose doucement sur la ville, chargée de ses interrogations et ses incertitudes, mais aussi de ses espoirs.

 

 

Fetes-2012-2013 0014

      Sous la pyramide inversée du Louvre, peut-on espérer retrouver ses chakras purifiés et rechargés d'énergies nouvelles ?    

 

P1080258

 

      Bon an, mal an, Paris reprend sa physionomie habituelle.

La bergère de la ville et des nuages s'est retranchée dans ses hauteurs cotonneuses. 

 

 

 

 

 

Published by Armide
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 15:37

 

      "Les grandes âmes ont de la volonté, les faibles n'ont que des souhaits (proverbe chinois)

 

 

P1080213

 

      Quelles que soient les circonstances, trouvons en chaque jour d'une année, au moins une raison de s'émerveiller et de se réjouir de quelque chose

(Pistol)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 00:17

 

 

 

Les humeurs du temps étaient toujours en dents-de-scie en ce mois de mars 2012

 

 

Eliott au repos 056

 

 Guettant une éclaircie, nous avions retrouvé le parc Georges Brassens surgi des anciennes coures pavées des abattoirs du hameau de Vaugirard, annexé à la capitale en 1860

 

 

Eliott au repos 077

 

Nous avons franchi de nouveau le portail qui nous avait menés du dedans au dehors et l' avons emprunté en sens inverse, quelques jours plus tard. L'horreur et le sang, les cris et les pleurs se concentraient dans les bâtiments de brique et de meulière représentés par un archétype du genre à notre gauche

 

Eliott au repos 078

      Immédiatement  placée à notre droite, comme pour donner intentionnellement le change, une pyramide colorée comme un jeu d'enfants... Il s'agit bien du théâtre Silvia Monfort (devenu depuis peu "Théâtre Monfort".  Silvia Monfort appréciait les spectacles de cirque, la structure actuelle rappelle le chapiteau original.

 

 

Eliott au repos 052

            Les attentes des adultes sont comblées, celles des enfants le sont aussi

      

Eliott au repos 091

 

et les chiens n'ont pas été oubliés : une longue allée de promenade leur a été réservée.


Eliott au repos 082

 

Des vignes en plein Paris ! 

 

Eliott au repos 084

Ernest Moreau, qui a déjà participé au réaménagement des marchés à bestiaux des abattoirs de la Villette a construit les Abattoirs de Vaugirard à l'emplacement d'un ancien vignoble, "Le clos des Morillons"

 

Revive aujourd'hui une vigne de pinot noir, souvenir du passé de ce lieu. Elles produisent un cru sous l'appellation "Clos des Morillons", vendu par demi-litre aux enchères dont les bénéfices sont versées, comme sur la Butte Montmartre, à des oeuvres sociales.

 

Eliott au repos 083

 

Et les ruchers ... bichonnés par des apiculteurs bénévoles. Les abeilles butinent dans les arbres des avenues et boulevards du quartier (acacias, erables,marronniers), et produisent un miel de bonne qualité.

Les ruchers sont ouverts au public pour célébrer "La Fête du Miel" durant l'un des premiers week-end d'octobre.

Notons incidemment que les abeilles ont été soigneusement sélectionnées pour leur douceur.

 


Eliott au repos 089Eliott au repos 088

 

Eliott au repos 093
Suivons les sentiers et les allées vallonnées (de main d'homme), prenons le temps de faire halte au "jardin des senteurs" peuplé d'espèces aromatiques diverses et variées...

 

Eliott au repos 092

      Piste de bi-cross, golf practice, varappe, jeux, spectacles, détente, silence : les dispositions les plus diverses,  les fantaisies les plus fluctuantes sont comblées, sans que l'endroit ne prenne l'allure de "base de loisirs"

 


Eliott au repos 101

 

      A l'angle des rues Brançion et des Morillons se dresse l'un des portails monumentaux qui signalaient l'entrée du marché aux chevaux et des abattoirs, pour que mémoire subsiste

      


Eliott au repos 103

       Rue Brancion une longue lignée de bars-restaurants fait face au marché du livre ancien et d'occasion.

En l'An de Grâce 2012, la nourriture culturelle succède aux nourritures terrestres.

 

 

 

 

 

1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 22:16

 

 

 

 

 

 

Retour en arrière  par le portail de ferronnerie laissé librement ouvert sur une nature florissante, et traversée du parc dédié dans les années 1980 au chanteur et poète Georges Brassens


Eliott au repos 076

Entre 1904 et 1907, le Marché aux chevaux depuis longtemps établi Boulevard Saint Marcel dans le XIII arrondissement de Paris , en raison de la proximité des abattoirs de Villejuif, est délocalisé rue Brancion

 

Saint-Marcel

 

 

Eliott au repos 066

      Boucherie pour boucherie, sans vouloir le moins du monde verser dans le scabreux, la mémoire des travailleurs de l'industrie chevaline, tombés en héros lors d'une "der des der" particulièrement meurtrière, restera honorée

 

Eliott au repos 065

Eliott au repos 067

 

      Les noms resteront gravés dans la pierre de ces monuments discrets, situés en bordure d'anciens bâtiments de meulière, autrefois dédiés à l'abattage, aujourd'hui affectés à l'administration du théâtre Sylvia Montfort.

 


Eliott au repos 087

      Transportés par le Chemin de Fer de Ceinture, vaches chevaux, mulets et ânes atteignaient ici leur dernière destination. Le dernier boeuf est abattu en 1974, et la plupart des bâtiments sont démantelés à la fin des années 1970. Le développement des transports frigorifiques, a rendu les lignes circulaires de trains de rocade obsolètes, de nouveaux centres d'abattage jugés plus productifs sont désormais édifiés en dehors de la capitale.

 

 

 

Eliott au repos 047

L'âne de bronze de François-Xavier Lalane arpente toujours les allées des anciens abattoirs dont il semble vouloir éradiquer les  heures sombres en posant des sourires sur les visages des enfants. 

 

 

 

28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 01:55

 

 

 

Georges Brassens,  figure discrète du quartier

 

Eliott au repos 050

 

              habitait dans le voisinage immédiat des anciens abattoirs, au 42, Villa Santos Dumont. A la suite de la fermeture de la structure, en 1985, on décida de lui dédier les beautés naturelles du nouveau site, tandis que le sculpteur "pied noir" André Greck  1912-1993) érigea un buste à son effigie.

 

Eliott au repos 053

Rue Brancion : petits bistrots de jadis, restaurants des copains témoignent peut-être pour quelque temps encore d'une époque désormais révolue

 

Eliott au repos 064

      Entre deux mondes désormais séparés par une fascinante structure métallique, autrefois halle du marché aux chevaux, semble être aujourd'hui affectée à d'autres fonctions

 

 

Eliott au repos 063

 

Elle s'est transformée en un lieu de rassemblement des passionnés du livre.

Eliott au repos 055

 

Le voisinage renaît de ses cendres sans pour autant tout à fait renoncer à son passé, attesté par la présence du "Porteur de viande" édifié en1991 par le sculpteur Albert Bouquillon (1908-1997).

 


Eliott au repos 061

 

La rue Brancion jalonnée de cafés et de restaurants poursuit la tradition de rendez-vous bon enfant.

Le quartier de l'ancien hameau de Vaugirard, ancien vignoble, dont les terrains ont été ensuite affectés à des activités maraîchères, avant son annexion à Paris et l'implantation des abattoirs à bestiaux en 1898, puis en 1907 le déplacement du gigantesque marché aux chevaux du Boulevard Saint-Marcel, dans le XIII arrondissement et son installation dans la partie "Brancion" de la structure d'abattage, n'a jamais dételé.

 


Eliott au repos 056
Depuis 1985, la fermeture définitive des abattoirs de Vaugirard a ouvert de nouvelles perspectives pour cet ancien bourg dénué d'agréments , Une bouffée d'oxygène appréciable s'offre désormais aux riverains, comme aux promeneurs plus lointains.

 

Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives