Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 23:38
Le premier Seigneur d'Avesnes concrétisa sa puissance par l'édification d'une tour au sommet de la ville, bâtie sur de la roche.C'était au XIè siècle
 Les fortifications ont été élargies au XIII, puis au XVè lors de la destruction de la ville par Louis XI..
 Au XVIIè siècle des remparts ont été construits par Vauban.
 Les fortifications ont été construites à l'emplacement des fondations médiévales de premières murailles.





 La promenade dans Avesnes progresse à la faveur des "degrés" et de rues escarpées.



S'amorce la descente de la fameuse "Grimpette" d'Avesnes. Les murs protègent l'intimité du couvent de la congrégation carmélite des Soeurs de Sainte Thérèse



L'arrière du couvent Sainte  Thérèse vu de la "Grimpette"



Regard "indiscret" vers le sommet du mur qui longe le couvent






Echappée verte, à mi chemin de la "Grimpette" avec vue sur ce qui reste du Bastion de la Reine.
 Au XIIIè sècle, les fortifications se sont élargies, englobant la grand place, le plateau et la ville basse ; le ville était alors protégé par des bastions comme celui-ci.


Les hivers rigoureux, les chaussées verglacées rendent les descentes périlleuses.



L'entrée de l'Ecole Jeanne d'Arc que ma mère franchissait tous les matins pour retrouver "Mademoiselle Clémentine", son institutrice.



La rue Cambrésienne bordée d'habitations cossues des années 1880 se jette sur la "Grand Place". On aperçoit d'ici la Collégiale Saint-Nicolas



A gauche, la "Grand Rue" très escarpée et ramifiée de ruelles


Une rue parmi d'autres débouchant sur la "Grand Rue". Ces ruelles étonnent toujours par leur étroitesse excluant de toutes façons toute circulation motorisée. Certaines d'entre elles n'ont place que pour un écoulement unique du "tout à l'égout", au milieu de leur chaussée dont l' inclinaison est très descendante.


En bas de la "Grand Rue", un monument en hommage à Léo Lagrange


Une fresque, en arrière plan du monument illustre ses faits et gestes



"Et au milieu coule une rivière", en l'occurrence, l'Helpe


Parvenus au pied de la ville, on remonte



Le couvent culmine, bien protégé par les remparts.



La montée débouche sur la petite place de l'ancien tribunal. Et voici la porte d'entrée principale du couvent, porte franchie tous les jours par des centaines de collégiens. A deux pas de là...


Nous nous retrouvons sur la "Grand Place"


Il faut encore monter quelques marches pour avoir accès aux commerces, ce qui dans mon âme d'enfant ajoutait encore un aura particulière à la convoitise.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Josiane Lévêque 07/07/2009 06:24

Coucou Armide,C'est fou, j'ai cru voir Mons (Belgique) sur certaines photos dont la rue Cambraisienne, même architecture pour les maisons, et l'église a des airs à notre beffroi ou à l'église st- Nicolas !!!Il y a aussi ces petites rues en escaliers qui présentent bcp de similitudes!Amitiés, Josiane.

Dany 02/05/2009 14:24

Belle ballade, belle visite, jolies photos le tout bien raconté! Bon je rentre je suis fatiguée

Armide 03/05/2009 00:18


Repose toi bien @+


nath 02/05/2009 12:14

Salur ArmideChouette visite. On se demande comment c'est derriere les murs du couvent dont on aperçoit une tonnelle et donc un beau jardin...

Armide 03/05/2009 00:21


Enfant, mes parents me faisaient donner des cours de Maths par une gentille petite Soeur. Et là, en écoutant vaguement ses explications, j'ai VU !


Elemiah 14/04/2009 13:46

Bonjouril est 7 heures et 30 au Québecje suis en retard , j'ai écouté la derniere de star académie avec Francis Cabrel , c'était superil fait 0 degrés apres-midi 10 degrées

Armide 14/04/2009 22:38


J'espère que tu te remettras vite et bien de la soirée Star Ac


OLIVIER 14/04/2009 08:08

merci pour cette superbe balade !

Armide 14/04/2009 12:25


A bientôt


Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives