Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 00:00


Présentation de l'éditeur :
Si le chien est le meilleur ami de l'homme, il peut parfois être le pire. C'est ce que vont découvrir John et Jenny Grogan, quand ils décident d'acheter un labrador peu de temps après leur mariage, afin de tester leurs capacités parentales. D'adorable petite boule de poils, Marley se transforme en un mastodonte de quarante-cinq kilos, qui détruit tout sur son passage, dévore quantité de nourriture et d'objets en tout genre, et témoigne d'une affection aussi débordante qu'envahissante envers ses maîtres.

Biographie de l'auteur :
Ancien journaliste et chroniqueur plusieurs fois primé, John Grogan vit avec sa famille en Pennsylvanie. Son récit des aventures de Marley a rencontré un succès immédiat auprès de millions d'amoureux des chiens, dans le monde entier.

(Source : Amazone.fr)


Au risque de paraître adepte d'une sensiblerie "bon public", j'avoue sans respect humain, avoir dévoré ce livre qui a agréablement meublé mes longs trajets de métro quotidiens. Je me suis surprise à rire (tout haut, sous les regard bienveillants des autres voyageurs),  et l'approche de son heure, est parvenue à me faire pleurer à chaudes larmes ( toujours dans le métro, quelle honte !).

Cette jolie petite histoire de chien ne m'est pas paru, oserais-je l'avouer, aussi mièvre qu'aucun ne le prétend. Au grès de la vie de Marley (une tranche de vie)  se posent en filigrane  des questions (dont le sérieux est agrémenté par les facéties du chien) liées tour à tour au couple face à ses engagements, aux  changements qu'implique la vie familiale, au journaliste face à ses doutes, à la crise de la quarantaine. La chute du roman se situe à la disparition de Marley,  quand son maître,  à l'aube de la quarantaine, réalise que "le pire chien du monde" est devenu son "mentor" :

"Marley m'a appris à vivre chaque jour intensément avec son inépuisable énergie et sa joie, à saisir l'instant et à suivre les élans de mon coeur. Il m'a appris à apprécier les choses simples - une promenade dans les bois, une chute de neige, une sièste au coin du feu. Et quand il s'est affaibli avec l'âge, il m'a appris à rester optimiste face à l'adversité. Par dessus tout, il m'a montré ce qu'était l'amitié, l'abnégation et - plus important encore - l'indéfectible loyauté"

Partager cet article

Repost 0
Published by Armide - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

melancolie 07/08/2009 12:05

Tu sembles ne pas avoir compris, Armide,c'est qu'étant donné j'ai Internet Basse vitesse, alors le téléchargement se fait très lentement, s'il y a 1 à 3 photos, ça va, mais plusieurs, c'est super trop long. Bonne journée,c'est mon bonjour du vendredi !Marie

Armide 07/08/2009 14:03


OK. Capisco !


melancolie 06/08/2009 13:37

Je viens te faire mon petit coucou du jeudi ! Désolée, j'aurais aimé lire ton article d'aujourd'hui "Avenue de France à Parie", mais avec toutes ces images, il m'est impossible d'écrire un com', c'est réellement trop long pour moi, étant donné que j'ai la "Basse vitesse". Alors je suis revenue à cet article qui m'était accessible. Bonne journée Armide !Marie

Armide 06/08/2009 13:42







melancolie 03/08/2009 00:07

Bonsoir Armide,Je n'ai pas d'animal de compagnie, mais je peux comprendre les personnes qui sont attachées à leur chien ou autre animal.Amitiés,Marie

Armide 05/08/2009 17:37


Sans eux que deviendrions nous ?


beakimcat 06/06/2009 22:07

Tu me donnes envie de le lire

Armide 06/06/2009 22:12


Alors, vas y. mais d'abord, armes toi d'une boite de kleenex. Pas pour moi ce soir


Santounette 12/05/2009 19:54

Tu m'as donné envie de le lire ce livre et il y a longtemps que je ne fais plus cas des personnes qui se moquent des amis des bêtes. Il faut avoir vécu avec un chien ou un chat ou un animal pour comprendre.

Armide 13/05/2009 02:20


Bien faire et laisser dire


Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives