Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 00:00

 

Destiné à l'étude et à la culture des plantes médicinales, le Jardin du Roy est commandé par Louis XIII dans le but de disposer de son propre centre de recherche, indépendant de l'Université.
  Le Jardin est placé sous la responsabilité de Buffon et de Daubenton (études des minéraux)

 

° 1793 : Le Jardin du Roy devient domaine publique et prend le nom de Jardin des Plantes ; il est désormais placé sous l'autorité de douze chaires académiques dirigées par des professeurs titulaires comptant Daubenton (étude des minéraux), Lamarck (étude des insectes) et Geoffroy Saint-Hilaire (zoologiste)

° Pendant le "Siècle des Lumières, les collections s'enrichissent : on répertorie

° Le XIX siècle voit l'arrivée des "chimistes" influents : Michel Chevreul et Edmond Fremy se succèdent et prennent la tête de l'établissement  pendant quarante ans

° Fin XIX et  début du XX siècle : regain d'intérêt pour l'histoire naturelle. Le  zoologiste Milne Edwards fait figure de proue. On construit de nouvelles galeries

° 1940 marque un tournant : un intérêt grandissant se porte sur la protection de l'environnement.


... et l'an 2009 célèbre le bicentenaire de la naissance de Darwin jardiner passionné, qui se livra à des expériences dans son jardin du Kent



La "Perspective" menant à  La Grande Galerie de l'Evolution est constituée de deux esplanades semées de plates bandes à intervalles rapprochés, l'une dédiée à Lamarck, l'autre à Buffon

A l'origine le Jardin du Roy n'occupait que la moitié environ de la superficie qu'il occupe actuellement, le reste nous le devons à Buffon. La partie côté Seine était un chantier de bois flottant.



Le Jardin des Plantes qui appartient au Muséum d'Histoire Naturelle est à ce titre un campus étudiant




Une serre parmi les trois que compte le jardin. Ici, le "Jardin d'hiver" de style "art déco", provisoirement fermé pour rénovation (architecte René Berger - 1937)



En face du "Jardin d'hiver", le "Jardin Botanique"...où on pénètre, entre deux "cultivars de robinier (sorte d'accacia) à fleurs roses


Le diversité des spécimens végétaux (arbres plus que centenaires, ginkgo, cèdre du Liban, sophora du Japon, noyers d'Amérique) témoignent des échanges de voyages et d'acclimatations réussies




Un panneau informe les visiteurs que certains arbres plantés à la fin du XIX siècle étant devenus dangereux vont devoir prochainement être abattus ; mais nous nous sommes rassurés d'apprendre qu'un cultivar,  conservé sous forme d'arbuste greffé à l'Arboretrum de Chèvreloup,  a produit un jeune pied qui a pu être replanté à proximité des pieds anciens.



Le "Jardin Alpin" renferme" divers  représentants arboricoles d'horizons divers : Alpes, Pyrénées, Amérique du Nord, maroc, Corse, Himalaya ...


J'évite la très célèbre "Ménagerie" sur la droite et poursuis mon chemin




avant de rencontrer Paul et Virginie...(en face de l'Amphithéâtre)




Je contourne ce magnifique bâtiment du XVIII de style néo classique



le "Cabinet d'Histoire"




mais surtout, l'ancien pavillon Cuvier où étaient présentées ses collections d'anatomie comparée et de cétacés


Quelques promeneurs fatigués se posent sur les marches de l'ancien pavillon




Dans un décor de verdure, se tient une statue à l'effigie de Michel Chevreul, professeur de chimie organique et directeur du Muséum d'Histoire Naturelle, de 1863 à 1884







Au dessus du mur d'enceinte, la maison où Pierre et Marie Curie se livrèrent à leurs travaux sur la radioactivité. L'université des Sciences y séjourna  en partie,  jusqu'à l' intégration des étudiants dans les locaux "modernes" de la Faculté de Tolbac, au début des années soixante.




Je reste pensive devant l'ampleur  de cet entrelas de racines



L'arbre se dresse haut et fier

Partager cet article

Repost 0

commentaires

morsli 16/05/2009 16:27

Tu imagines un peu le bonheur suivant Armide : étudier ou enseigner au muséeum par exemple et habiter le quartier en outre ! rien ne vaut le vert ! une ville sans nature serait invivable et bien moche.Tu as raison de souligner sur un com que les vandales ne se sont pas encore intéressés au jardin.L'argent peut être le pire corrupteur, le pire pourrisseur qui soit.En tout cas, tes articles sont de véritables reportages d'une fort belle facture, très didactiques et qui donnent envie à celui ou celle qui ne connaît pas Lutèce (c'est pour éviter la consonnance "pas Paris") de visiter en prenant LE TEMPS.Grosses bises et grazie pour tout cela.

Armide 16/05/2009 20:58


Nous nous trouvons, je le pense, sur un même longueur d'ondes. J'apprécie beaucoup tes commentaires encourageants et trouve un égal plaisir à la lecture de tes articles.
Bonne soirée à toi


cbx41 15/05/2009 16:23

La date de réouverture des serres a déjà été repoussée, je suis impatient de les découvrir.Bonne journée, @+

fanfan 14/05/2009 16:45

très belle promenade ; les parterres sont colorés!

Armide 14/05/2009 23:47


Un peu de couleur ne fait pas de mal, après l'hiver que nous avons enduré et maintenant la flotte;..


marcel 14/05/2009 15:33

Avesnes sur Helpe j'y suis allé il n'y a pas tres longtemps c'est très joli par la  bonne journée a bientôt Marcel

Armide 14/05/2009 23:58


Très joli, mais affectée par le recul d'activité. Je trouve bien triste que l'impasse se fasse sur cette jolie région.


Marithe 14/05/2009 08:16

Un reportage qui m'a beaucoup intéressé.Les deux robiniers à l'entrée du jardin botanique sont-ils comme celui que j'ai publié récemment sur mon blog?Ils sont tellement fleuris que je ne les reconnais pas.Un bonheur de parcourir ce jardinBonne journée

Armide 15/05/2009 01:10


Je le pense. Mais là vraiment ils sont superbes.
J'aime beaucoup me balader sur ton blog.


Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives