Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 00:52

 Dans le prolongement du Boulevard de Ménilmontant, le Boulevard Philippe Auguste laisse deviner, par des indiscrétions commises à-travers les grillages, quelques percées de verdure campagnarde adossées aux  contreforts du cimetière du Père Lachaise qui appartient déjà à la commune de Charonne



Nous nous préparons à escalader la rue de Bagnolet  qui prolonge le chemin de Charonne (aujourd'hui rue de Charonne)  lequel prenant naissance à la Bastille menait au village



Annexé en 1860, tout comme Belleville et Ménilmontant, Charonne se différencie de ses industrieux voisins par sa vocation agricole. Les rues des Maraîchers", "des "Prairies", "des Orteaux" sont encore là pour en témoigner



Le charmant village où fruits et légumes poussaient en abondance, ou les pieds de vignes s'accrochaient aux coteaux abandonnant à la prospérité un patrimoine de bars à vins, a inspiré a jean-Jacques Rousseau "Les rêveries du promeneur solitaire"



La Cité Aubry  qui décrit une boucle et se termine tout simplement à quelques mètres de l'endroit où elle a commencé, parait  triste et elle aussi, très solitaire.

 

Les vibrantes couleurs des graffitis réveillent ce petit passage bordé d'ateliers qui semble peiner sous un ciel plombé


La présence d'une bicyclette bleue laisse deviner que la vie peut être  un fleuve tranquille




La porte qui n'ouvre pas sur l'atmosphère ouatée d'un foyer donne accès à une coure





Maraîchers, magasins de chinoiseries, artisans mais aussi quelques clins d'oeil bordent la rue







Les Space Invadeurs ont laissé des traces intangibles

 


Rue Ligner : Cet ancien passage promu au rang de rue porte le nom de l'ancien propriétaire des lieux. Jumelle par le tour qu'elle accomplit sur elle-même à la cité Aubry, sa voisine, elle offre en plein Paris l'étonnante tranquillité d'une petite bourgade

.


Juche à mi-course, un drapeau tricolore indique l'entrée du Collège Charles de Gaulle que je soupçonne un court instant de sortir d'un village en miniature. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Brodagum 21/06/2009 09:00

Les Orteaux... on doit vraiment y être!...

Armide 21/06/2009 10:58


Eh oui ! Merci de ta visite, chère Gum. J'y suis d'autant plus sensible que je te sais très prise en ce moment


MORSLI 20/06/2009 01:12

C'est bizarre on a constamment l'impression d'osciller entre tristesse (notamment la rue de la cité Aubry) et gaieté, des couleurs de la nature ou de certaines façades ou commerces (sans parler du grafitti, qui lui, ne me choque pas bien au contraire; il ne s'agit pas de vandalisme, de pollution visuelle).J'ai l'impression aussi que la modestie, sinon la pauvreté relative voisine avec le cossu.J'ai quand même une impression de tristesse en découvrant ces lieux !bonne nuit Armide, à moins que tu ne fasses déjà de beaux rêves!

Armide 20/06/2009 11:34


Ils forment des retraits par rapport à la rue de Bagnolet bordée de commerces et donc plus passante. Mais j'avoue être toujours déconcertée par les contrastes que tu évoques.


beakimcat 18/06/2009 14:07

Merci pour tes compliments ArmideBIZBéa kimcat

Armide 18/06/2009 22:54


Je penserai bien à toi en allant rue Stendhal.


Justyne 18/06/2009 12:55

La rue lignet me plait beaucoup.... j'adore les volets bleu... Tu nous montreras le père Lachaise un jour? Bisous

Armide 18/06/2009 13:36


Les gens arrangent leurs maison avec goût pour le plaisir de tous.
En ce qui concerne le Père Lachaise, j'ai déjà fait une balade
http://pistol-boule-bringe.over-blog.com/article-28209893.html
Tendres calins à Martin


eleonor 18/06/2009 08:53

rue des orteaux, ma madelaine, c'est là que je suis née...mes parents y ont un peu vécu, me reste surtout un nom doux a mon oreille!

Armide 18/06/2009 13:51


Le monde est petit et il est bon de s'y retrouver, au chaud


Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives