Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 10:24






Nous venons d'emprunter la sortie du Parc de Passy et nous trouvons rue Ankara qui augure quelque présence orientale



A la coudée de  cette voie calme et silencieuse où des silhouettes fantomatiques s'éclipsent sur le trottoir, nous voilà saisis par  l'apparition d'une délicieux pavillon XVIII



Les grilles hermétiquement closes et étroitement surveillées pourraient offrir l'accès à quelques initiés, aux allées aristocratiques  d'un beau parc. Quelques voitures d'envergure importante reposent, anachroniques, sur un  espace pavé qui tient lieu de parking


Avant de devenir enceinte de l'Ambassade de Turquie, cette demeure servait de villégiature à la princesse de Lamballe, amie de la reine Marie-Antoinette. Madame de Lamballe eut une destinée tragique (on présenta à la reine faite prisonnière, la tête de son amie au bout d'une pique).

L'hôtel changea de vocation quand le fameux Docteur Blanche fit transporter en 1846 ses aliénés de Montmartre en cette aimable maison de repos. Gerard de  Nerval et Charles Gounot y séjournèrent,  Guy de Maupassant y rendit son dernier soupir.

L'hôtel en lui-même tomba en ruines dans les années 1920. Seul subsiste le pavillon d'entrée et un escalier à double évolution. L'Ambassade a intégré à l'ensemble un bâtiment moderne, qui parait-il, ne dépare pas trop les lieux




La rue d'Ankara prend abruptement fin sur un mur : à notre droite,  une plaque de rue est dédiée à Marcel Proust  qui également fréquentait  Passy.

La rue Ankara, d'abord connue sous le nom de Rue de Seine, puis rue du Roc devint Rue Berton ; elle suivait sa course en contournant l'Hôtel de Lamballe.



Nous y voici, rue Berton : étroite, pavée, bordée de deux murs de rocaille, rappel d'une époque révolue



Chemin des écoliers, elle suit parallèlement la rue de Boulainvilliers, toute en sinuosités.


A mi-distance, une porte cochère  discrète pourrait rester anonyme si une plaque ne mentionnait pas la présence de Balzac.

L'emplacement de la borne qui limitait l'accès aux Seigneurs de Passy et d'Auteuil est sujet à caution

Auteuil se terminant en réalité à l'angle de la rue Lafontaine et de la rue de Boulainvilliers, soit sur la place actuellement occupée par la Maison de la Radio, on pense que cette borne a été placée en cet endroit de façon un peu hâtive





La rue Berton  va finir à quelques mètres de ces deux résidences entièrement recouvertes de lierre pour se fondre dans l'avenue de Lamballe, à deux pas de la Maison de la Radio.

 

 

 

 

 

Le mur de soutènement de la rue de Boulainvilliers, bordé de becs de gaz, commodément agrémenté d'un escalier qui nous y élève directement, est saisissant dans  son évidence

 

 

En 1976, l'explosion d'une conduite de gaz provoquée, selon toute vraisemblance par un affaissement de la carrière sur laquelle le quartier est bâti, a endeuillé la rue Raynouard.

Le lieu précis de l'éboulement est resté indéterminé : on chuchote qu'un tunnel comprenant des abris (utilisées dans des périodes troubles, lors des alertes de 1914-18 notamment) aurait été creusé dans les jardins de la Princesse de Lamballe pour capter des eaux de sources.

Cette entrée qui fait maintenant partie de l'Ambassade de Turquie est aujourd'hui invisible


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Armide - dans Paris-16) Passy
commenter cet article

commentaires

Pépéette 12/10/2010 15:33



Ce n'était pas en 1976, mais en 1978



cbx41 26/09/2009 11:32


La verdure ne manque pas à Paris, ce n'est sûrement pas suffisant pour tout assainir, allez encore un effort !
@+


Armide 27/09/2009 21:45


Les espaces verts se développent à vue d'oeil. J'en demande encore davantage !


Corinne 14/09/2009 17:38

Je te souhaite une excellente semainebisous

Armide 15/09/2009 00:42


A toi pareillement


iloane 14/09/2009 16:18

un petit tour sur le net pour te souhaiter de bonns journées du patrimoine puisqu'il parait que c'est la semaine prochaine !bonne journée

Armide 15/09/2009 00:41


Merci beaucoup à toi.
Un grand choix va s'ouvrir à nous : trop de merveilles...difficile de faire un choix.
A bientôt


Rolvel 14/09/2009 09:23

C'est un des rares recoins du 16e que je connais "bien"!Prés de l'ambassade de Turquie, j'ai retiré mes rollers pour circuler juste sous les yeux des caméras de surveillance... Cette sente est impratiquable pour les patineurs!Jolies photos en tout cas. Bonne semaine!

Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives