Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 11:58





  Après avoir parcouru aux trois trois quart  la rue La Fontaine, nous la quittons
 pour un raccourci
en direction de l'avenue Mozart et empruntons une rue pavée ou le vert  des arbustes égaient les blanches façades



La rue Ribera  ressemble à un coffret à bijoux. Peu fréquentée, elle respire cette intimité à laquelle l'opulence donne accès, de plein droit.

Pas de bar tabac, pas de boutiques aucune, l'endroit est calme, résidentiel et cossu.

La rue Ribera  honore de façon appropriée le  peintre  et graveur napolitain de l'époque baroque dont elle a repris le nom.





Atlantes et cariatides (qui évoquent Atlas condamné par les dieux à porter indéfiniment le monde sur sa tête)  supportent les entablements et permettent d'augurer la qualité indéfectible de la construction.



Nous arrivons avenue Mozart qui commence rue La Fontaine et aboutit Chaussée de la Muette. Bordée de platanes et de commerces d'habillement et de décoration, elle monte doucement d'Auteuil à Passy.

 

Premier regard sur un immeuble d'angle qui en impose. Sa façade occupe  un espace dégagé (là où prend la rue Jasmin), tout en se prolongeant rue de l'Yvette.




La rue rend un hommage au personnage un peu particulier de Jacques Boé.Issu de milieu modeste, ce poète  vécut à Agens, où il exerça les métier de perruquier. Il devint apprécié pour ses talents de conteur et entreprit de parcourir le midi occitan où ses poèmes et histoires, dont la sorcellerie constituait un des thèmes principaux,  lui assurèrent  une certaine renommée. Ses romances et poésies ont été exclusivement composées dans la langue du la région. On lui doit d'avoir initié un regain d'intérêt pour la poésie occitane
Précisons seulement que Boé, signifie "Jasmin" en langage occitan...


Je traverse l'avenue Mozart pour contempler l'édifice qui m'a frappée par son éclectisme : mélanges audacieux de pierre de taille et de céramique,  balustrades, colonnes et corniches ...


  Cet immeuble ne fait qu'annoncer d'autres découvertes alentour...







Partager cet article

Repost 0
Published by Armide - dans Paris-16) Passy
commenter cet article

commentaires

Jose 23/07/2010 20:33



Tres jolies les photos, mais je veux vous poser une question, il y aavis un marche sur l'avenue mozart et ribera vers les annes 70-     je ne me souviens pas le nom car je
cherche une femme maintenant que travaille dans la caise et elle s'appellais Cristinne ou Christienne dans l'annee 1974. Merci



Armide 29/07/2010 22:03



Je ne puis vous aider. Désolée.



isabelle cassou 05/10/2009 05:02


de découvertes en découvertes, j'aime ces flaneries dirigées


Armide 06/10/2009 14:11


Suggérées seulement ...


hauteclaire 02/10/2009 00:38


Bonsoir,
nos pas se recoupent décidément toujours autant. J'ai habité longtemps, petite fille, avenue Mozart, et en garde de bons souvenirs. Puis, il y a quelques années (ouh... une vingtaine quand même)
chaussée de la Muette (devenue vraiment trop bruyante) Beaucoup à voir là aussi, et encore une gare ...
Amitiés


Armide 02/10/2009 22:09


Je connais tout cela. Une jardin sauvage occupe maintenant l'espace des trains. C'est beau, je trouve, mais suis un peu sceptique quand à la sécurité de l'endroit.


Flo 30/09/2009 23:11


Outre les pierres, je suis toujours en admiration devant les ferroneries !!
Milbiz
Flo


Armide 01/10/2009 22:44


Elles disent beaucoup de choses, c'est exact.


morsli 30/09/2009 21:04


Je suis persuadé qu'aux yeux de certains, quelqu'un qui lèverait les yeux au ciel, régulièrement, pour "boire" des yeux tous les détails des façades, passerait pour un original.Ce serait dommage
d'habiter une ville aussi sublime et de ne pas en goûter la quintessence.Merci pour les renseignements relatifs à Jasmin.Quant à celui ou celle qui a pensé à Ribera pour baptiser cette rue, ça
prouve qu'il existe des gens pour qui la culture signifie quelque chose.Bonne soirée Armide.


Armide 01/10/2009 23:28


Il ne faut ni jurer de rien, ni désespérer...
Les gens se retournent souvent sur moi, et effectivement, je passe pour une originale touriste américaine. On me soupçonne sans doute de vouloir me livrer à quelque marché juteux ...


Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives