Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 23:56

 

 

 

 

Nous nous sommes introduits par le sas ésotérique d'une discrète entrée, dans un antre feutré où séjournent  de fiers représentants du "Pays du Soleil Levant".

 

Photo 8836

  

  Il est dix-neuf heures trente, une heure trop tardive dans les foyers américains,  pour songer à souper. Alors, rejetant d'un revers de main les "Mac Do",  nous  avons  recours à  l'exotisme...

 

Sans un mot, l' hôtesse nous indique une  table rectangulaire (un peu vaste pour nous), et toujours sobre en paroles, nous convie d'un sourire éclatant  à prendre place. Nous voyons arriver  sur un plateau argenté des serviettes de tissus éponge d'une blancheur immaculée, pelotonnées  sur elles-mêmes, délicieusement chaudes et citronnées, exclusivement  affectées à la propreté et à la douceur des mains,  un rite préliminaire au repas qui étonnerait plus d'un badaud.

 

 

 

Photo 8835

 

 Dans un silence religieux, que nous n'osons abîmer, nous nous interrogeons dans un murmure sur la composition des mets proposés (sushi, tempura, sukiyaki, tsukemono... ), quand surgit  dans un halo de fracas, une espiègle créature coiffée d'une haute toque rouge. Des objets métalliques font cercle autour  de son visage. Le mouvement circulaire ralentit son ardeur : cuillères, fourchettes, et couteaux prennent forme et viennent  se placer parallèlement sur une grande plaque de cuisson métallique attenante à la table dont nous n'avions pas encore remarqué la présence.

 

 Le spectacle peut commencer...

 

 

 

Photo 8837

 

Au gré de l'impact rythmique et précis du couteau, les légumes se transforment, avec une vélocité à peine perceptible à l'oeil, en quartiers, en tranches, en  cubes, en languettes, en lamelles ...

 

 

Photo 8838

 

Une flamme subite et spectaculaire balaie à brûle-pourpoint,  le "champ opératoire". Ébahis d'effroi dans une pénombre à laquelle nous nous sommes habitués,  nous esquivons instinctivement un mouvement de recul,

tandis que notre cuisinier reste imperturbable.

 

 

 

Photo 8839

 

  Du rouge, du blanc, du vert ....

Petits légumes et condiments se disposent dans de sobres coupelles qui s'harmonisent et parviennent à former un tableau géométrique.

 

Photo 8840

 

 

 

 

 Photo 8842

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passés à plusieurs reprises à la flamme, les mets ordonnancés en taillis, en tas, en rondelles et en cônes, sont saisis puis reposés, avec  une dextérité  précise, méthodique et étonnante.

 

 

 

Photo 8843

 

La "partie" est presque terminée.

 

 

Photo 8844

 

 

Trinquer avec un bol de saké ne se fait rigoureusement pas !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vikki 30/07/2010 11:15



oups !! je l'avais loupé cet article !


ben c'est qu'il ne rigole pas la ...



Armide 31/07/2010 17:03



Les Japonais me paraissent tout prendre au sérieux, même leurs loisirs. Je les trouve invivables.



VITA 20/06/2010 09:06



J'aime ces photos et le sérieux du cuisinier....VITA



Armide 21/06/2010 01:00



Les Japonais me frappent en effet par leur "sérieux"...même quand ils jouent au jeux vidéos, en rags serrés, comme à l'armée !



Martine / Eglantine 17/06/2010 07:14



C'est tout un art .... et très plaisant à regarder. Bises



♥Trinity♥ :0023: 14/06/2010 13:28



Lorsque j'ai séjourné au Japon, j'avais trouvé un petit restaurant en sous sol, où je m'installais parmi les clients derrière une sorte de bar, tous les ingrédients pour cuisiner étaient
soigneusement présentés et il suffisait de choisir pour que le cuisinier prépare le plat et le fasse cuire devant nous. Une très belle ambiance et en plus des saveurs exquises !


Trinity



Armide 17/06/2010 22:53



Au Japon, il m'a été donné d'expérimenter autre chose. Pas de prestidigitation, ni de caprices exaucés, mais beaucoup de calme et de tenue (un peu guindée).
Chaque "partie", séparée des autres convives par des paravants, lumières tamisés, mets servis dans la plus grande discrétion dans des coupelles de couleurs et de formes différentes. Très
zen...



Santounette 13/06/2010 13:32



Je ne suis pas une grande fan de la cuisine japonaise.
Il a préparé le repas dans la salle de restaurant Armide?
J'ai peur des flammes et du coup j'évite toujours de commander des bananes flambées que j'adore pourtant pour cette raison.



Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives