Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 18:17

 

      Aux lendemains de la défaite  infligée par Bismarck à Napoléon III en 1870, le peuple de l'Est de Paris, s'élève contre une assemblée nationale jugée majoritairement "rurale, monarchique et bonapartiste", qui s'empresse de vouloir mettre fin aux hostilités.

Les héros du siège prussien de l'hiver 1870-71 se voient dépossédés  de leur héroïsme et de la souffrance endurée  La révolte gronde dans l'Est de  Paris concédé depuis Haussmann, au peuple (ouvriers et de petits artisans), tandis que les bourgeois de l'Ouest de la capitale qui soutiennent avec ardeur Thiers et  l'Assemblée, désertent Paris pour trouver refuge à Versailles.

A Montmartre, une tentative de répression mandatée par Thiers s'oppose à la résistance des habitants : à Belleville, à Ménilmontant, puis ailleurs, des barricades se dressent, une chaleureuse solidarité s'établit parmi les opposants. Le drapeau rouge pavoise sur la façade de l'Hôtel de Ville où la Commune a établi son siège, la Colonne Vendôme, symbole du despotisme napoléonien est détruite... L'insurrection du 18 mars éclate .

Mur des Victimes des Révolutions

mur des victimes des Révolutions - Père Lachaise


Sur les hauteurs de la Butte-aux-Cailles, un groupe d' insurgés établit son quartier général et parvient un long moment à tenir  à distance les "Versaillais" qui tentent de reprendre la capitale. Après une victoire des "Communards", les "Versaillais" s'emparent de la Place de Clichy en mai1871  et reprennent définitivement l'avantage. Les insurgés ne veulent pas poser les armes ; les combats se poursuivent âprement pour se terminer au pied du cimetière du Père-Lachaise.

La répression qui suit, sommaire et sanglante, nous transperce toujours d'un  frisson...


Folie d'automne square brassai

Que cet arbre égraine ses lettres d'or en l' honneur des Communards fédérés tombés au cours de cette rébellion et à tous ses martyrs... 

 

Affiche Fête de la Commune 24 septembre

La résistance communarde, à l'origine de changements sociaux qui s'établissent de fait, à la faveur des vacances laissées par les Versaillais et leurs suivants,  ressort toutefois  magnifiée de cette tragédie, et sera  longtemps encore célébrée sur la petite enclave en hauteur, plantée de quelques arbres, où la rue des Cinq Diamants se lie à la rue de la Butte aux Cailles.

 

Place de la Commune - vue d'ensemble

Le décor industrieux d'antan s'efface pour laisser place à la fête, mais n'a pas tout à fait oublié les musiques de guinguettes

 

fresque square Brassai

      L'humour s'invite parmi les bambins, nouveaux arrivants perchés square Brassai, au fait des escaliers de la rue Atget.

Décal femme rue Jonas

Décal homme rue Jonas

Décal danseurs rue Jonas

Et sur les murs de la rue Jonas, s'étalent dans la bonne humeur, les petits jeux coquins... pour le plaisir des badauds

ancienne boucherie rue des Diamants

Rideau sur le passé, ferons-nous parler l'avenir ?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

corinne 23/10/2011 08:01



Nous en avons entendu parlé très recemment car nous avons "fété" les 100 ans de la rue Thiers chez moi


Se remémorer de cette tragédie, nous permet de ne pas oublier tout simplement


Merci pour ton article


Bisous



amaryllis 09/10/2011 17:27



Beaucoup d'humour coquin le taggeur... mais le mur de la révolution est surprenant. D'abord, on voit la femme, pui sune silhouette estompée... ou au contraire apparaissant comme d'une brume... et
puis un visage et un autre... l'effet est incroyable. J'aimerais bien le voir en vrai. Je suppose que c'était voulu que ce n'est pas seulement l'usure du temps... bonne semaine



Muriel 09/10/2011 10:27



Bonjour Armide,


Me revoila sur la bloggosphère. Heureuse de retouver les copains, copines et leurs univers si différents


Papa est toujours à la maison mais je m'accorde quelques instants pour me divertir un peu...


J'aime bien l'humour des peintres de cette rue , notamment l'ange sexué qui fume une pétard ! Faut le faire !


Bon dimanche et gros bisous.


Câlins à Pistol et toute la tribu


Muriel



nessa:0091: 07/10/2011 00:25



joli pan d'histoire en image :)



Armide 07/10/2011 12:10



Ravie de découvrir votre blog si original et diversifié



cosedia 05/10/2011 17:34



bonjour armide


ob déraille encore aujourd'hui ! pas facile de placer un com ! @+



Armide 06/10/2011 00:34



Oui, j'ai remarqué cela !



Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives