Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 18:14

 

 

 

Le territoire champêtre de Monsieur Barrault, (ancien propriétaire des lieux, tombé dans les oubliettes à la faveur de l'annexion d' une portion du village de Gentilly à Paris), a gardé quelques marques de plus en plus estompées de la vie industrieuse d'antan. Les anciens occupants ont quitté leur monde, chassés par la mort ou pourchassés par d'âpres spéculateurs qui après avoir racheté, à bon prix, les modestes maisons ouvrières entourées de jardinets, les ont transformées en rutilantes "maisons de ville".

 

Plaques émaillées - Passage Barrault

Retapées à peu près à l'identique, repeintes, clinquantes et barricadées, elles restent les derniers bastions d'un monde englouti. A l'entrée du chemin, on se prend à hésiter : l'étroit couloir aux pavés inégaux, aux abords peu amènes ne paraît pas sordide ; il n'est pas accueillant pour autant...

 

 

Passage Barrault - l'Hôte

- N'ayez crainte, m'assure l'hôte clandestinement planté au seuil de l' intime boyau, ce n'est pas votre poids qui  risque de provoquer quelque éboulements dans les entrailles, lesquels il est vrai, pourraient, mais de façon peu vraisemblable, ensevelir à leur tour, un monde nouveau, d'habiles artisans du commerce et des finances

 

 

 

 

Passage Barrault - jardinet en terrasse 1

Le lutin de service nous le confirme : bien que privé, l'étroit passage du bonheur est une servitude qui  tolère une traversée occasionnelle, et çà et là,  quelques regards furtifs  peut-être....

 

 

Passage Barrault - pavés

      Quoi que  le chemin chaotique ait gardé l'allure besogneuse d'un obscur dégagement, il semble qu'un parti pris ait été délibérément choisi d'en cultiver la rusticité et  la nonchalente  désinvolture.

 

Passage Barrault - porte encadrée de lierre

  •       "Alors le Roi et la Reine, après avoir baisé leur chère enfant sans qu'elle s'éveillât, sortirent du château, et firent publier des défenses à qui que ce soit d'en approcher". 

 

 

Passage barrault - ensevelissement végétal

 

  •       "Ces défenses n'étaient pas nécessaires, car il crûr dans un quart d'heure tout autour du parc une si grande quantité de grands arbres et de petits, de ronces et d'épines entrelacées les unes dans les autres, que bête ni homme n'y aurait pu passer : en sorte qu'o ne voyait plus que le haut des tours du Château, encore n'était-ce-ce que de bien loin".


Passage Barrault

      Les âcres effluves  des eaux vannes sont  étouffées, les haillons ont flambés, éclats de voix et machines se sont tues ...


Etroitesse passage Barrault

      Les poubelles en bordure de chemin font sentinelle ...


Passage Barrault - camion des éboueurs

 

      Nous nous tenions sur le trottoir, dos bien droit, fessier serré, mais en la circonstance, devons négocier une circulation alternative . Affables, et quelque peu étonnés  de nous rencontrer, les éboueurs de la ville de Paris nous laissent  aimablement la priorité. Avec mille précautions, ils arrêtent leur énorme convoi. Nous rasons les murs tant que nous le pouvons. Ils reprennent leurs étroites manoeuvres. Ils passent ....

 

Passage Barrault - descente vers la rue Barrault

Il passent !

Et nous aussi ....

 

 

  • Charles Perrault - "La Belle au Bois Dormant"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine Réunion 27/08/2011 19:05



Si j'ai bien compris, rien de tel que de croiser un camion-poubelle pour entretenir son fessier !!


Que j'aime ces photos de cette petite rue pavée, de ses maisons et de sa verdure....



Armide 28/08/2011 14:50



Et Dieu sait que mon fessier n'a pourtant pas grande envergure. 



oursonne libre 26/08/2011 13:23



j'ai emmené ma fille dans le 13 eme pour aller chercher des fournitures pour son école d'art et c'est juste à coté de la Butte aux Cailles, un endroit de Paris ou jamais je ne l'ai emmené


Du coup trouvant ce coin sympa, nous allons y retourner pour se promener, elle est habitué a aller coté chinois pour faire ses courses avec ses copines.


Jolies photos qui lui ont permis de mieux voir ce quartier


bon week end



Patrick 24/08/2011 00:11



Etonnante cette rue pavée où pousse la mousse.


Bonne nuit Armide.



Patrick- l'autunois 23/08/2011 15:43



Chouette article et j'adore les photos !



Armelle 23/08/2011 13:38



Voilà une promenade poétique et quelque peu morose, qui finit bien heureusement.


Ah les pavés ! Toute une histoire ici à Bordeaux : on les installa, on les enleva, pour les réinstaller beaucoup plus tard, sciés en leur milieu pour exposer leurs entrailles et faciliter la
marche.


J'ai un petit faible pour ce revêtement pourtant très inconfortable !



Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives