Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 18:09

 

 

 

1656 -  Les semaines, les mois les saisons ont passé. De la réclusion des marginaux du "Grand Siècle de Louis XIV", à l'émergence, morceau par morceau, d'un établissement de soins, parmi les plus prestigieux...

Vers le pavillon de gardiennage - Hôpital de la Pitié-Sal

Grande Force, Petites Loges, Cour Mazarin, Cour Lassay, et enfin Cour Saint-Louis que préside le portail d' accès à la chapelle octogonale couronnée d'un dôme généreux, toujours placée sous son emblème... Doucement, nous en descendons l'une des allées latérales ; elle mène à un pavillon qui ne dépare pas, coiffé de toits à la Mansart : d'un côté, un bureau d'accueil pour tous, de l'autre une discrète cafétéria ombrée de coquets parasols jaunes où convalescents entourés de leurs familles et amis reprennent souffle.


La Pitié - angle de pelouse fleurie

     Quelque soit l'angle où on pose le regard, le jardin à la française tiré au cordeau, pacifie l'esprit et élève la pensée par l'harmonie de ses rigoureuses symétries.


Cour St Louis Hôpital de la Salpêtrière

      Dernier regard, avant de reprendre le cours habituel de nos occupations, sur une parenthèse de vie  lointaine mais parfois toute proche, qui parvient à contenir toute entière "la plus grande façade de France". Un modèle d'architecture académique du "Grand Siècle", si on en juge...

 

 

Entrée principale La Pitié - Salpétrière

 

Au seuil de la monumentale entrée de l'hôpital qui laisse deviner en enfilade, les étapes de son histoire,

 

Statue Pinel - Pinel en personne !

et placée en évidence, la haute statue du docteur Pinel se détache sur un ciel bleu immaculé. Éclairé (aujourd'hui par de doux rayons du soleil parisien), le pionnier de la psychiatrie, libère les folles de leurs entraves et de leurs chaînes et

 

Photo 1243

 préconise  des cures plus humanistes : bon air et exercice... Les longues allées ombrées du square Pinel attenant à l'hôpital s'y prêtent et offrent à tout voyageur de la vie, une occasion de se ressourcer.


Photo 1240

 

      Et tout au bout du chemin, là où  se croisent à intervalles réguliers des rames de métro qui transportent des voyageurs à la gare ferroviaire d'Austerlitz toute proche, était un lieu, connu il y a longtemps sous le nom de "Salpêtrière",  qui couvrait une zone de marais, de part et d'autre de la Seine : tout un village s'activait alors à la fabrication de poudre à canon, quand tout a commencé...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Barbizon 03/07/2011 07:04



Je redecouvre Paris avec grand plaisir grace a tes articles sur ces lieux que je n'ai pas eu l'ocassion de visiter lorsque j'habitais Paris il y a maintenant 20 ans. J'ai adore vivre dans cette
ville, a l'epoque j'etais etudiante c'est vrai et j'avais vraiment apprecie la richesse culturelle qu'offrait cette ville. Merci pour le partage!



corinne 30/06/2011 19:52



et oui et ils continuent d'enlever les arbres et les fôrets pour y faire des routes, après on s'étonne qu'il y a autant d'innondations. Merci pour cette belede


Bisous



Terminal A. 29/06/2011 01:19



Bonsoir, merci de votre visite. A mon tour de découvrir le monde de Pistol! Et comme j'ai de grosses lacunes en histoire, je compte bien apprendre un peu aussi. Très intéressante histoire dans
cet article. Pas besoin de partir loin pour apprendre, n'est-ce pas ?


A bientôt



Lilibeth 28/06/2011 20:59



Ca me rappelle une anecdote qui remonte à ... longtemps. Mon ex faisait des radios de soudure de contrôle dans les sous sols de ce lieu géant. Et ben, tu le devines surement mais il s'est perdu
avec son collègue dans les dédalles des sous-sols pendant plus de 2 heures. C'était pour faire écho à la plus longue façade Bonne soirée !



Armide 29/06/2011 02:31



Les sous-sols sont à l'avenant, j'imagine. Seuls les initiés s'y retrouvent !



fanfan 28/06/2011 19:07



C'est superbe :la façade, les jardins  ,un hôpital comme il en faudrait beaucoup!


 



Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives