Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 01:38

 

 

 

 

 

St Petersburg, en Floride...

 

 

une péninsule entourée d'eau sur trois côtés qui donne sur le Golfe du Mexique.

Tampa et St Petersburg, deux villes proches l'une de l'autre, deux vocations distinctes : les affaires à Tampa, les bains de mer et les spacieuses plages de sable fin à St Petersburg..

 

Photo 9006

 

 Les deux cités sont reliées entre elles par un pont à haubans qui traverse la baie de Tampa sur une petite dizaine de kilomètres.

 

 

 

 

Photo 9571

 

 La ville péninsulaire (dont la surface est pour moitié constituée de sols immergés), offre aux retraités  la douceur d'un climat subtropical qui favorise l'épanouissement des palmiers...et des courts de golf , et à la jeunesse montante, l'Université de Sud Floride, qu'elle partage avec Tampa. 

 

 

Photo-9570.jpg

   

 Sur le campus, on visite un musée très spécial ... un jour de semaine, de préférence.

 

 

Photo 9572

 

Sur le parvis du musée s'annonce déjà l'actif successoral de l'artiste : quelques bancs apparaissent fort à propos, malgré leur ergonomie déconcertante 

 

 

 

Photo 9573

 

D'énormes montre molles reposent négligemment sur le dossier.

 

 La porte d'entrée du musée est gardée par deux Cerbères qui éructent dès notre arrivée une avalanche d'interdictions et de consignes de sécurité, parmi lesquelles figure une interdiction absolue de photographier. Nous rejoignons un groupe de visiteurs, conduit par une conférencière qui  offre gracieusement ses connaissances, et traversons une enfilade de salles qui reconstituent, grâce à une exposition d'oeuvres significatives, une rétropective très complète de  la démarche artistique du Grand Dali. L'occasion nous est également offerte  de découvrir le   génie créatif de l'artiste, qui s'est également exprimé dans des créations de bijoux sobres et  élégants.

 

La collection a été constituée par Mr and Mrs Morse, des industriels du Nord, amis et mécène de Dali. Le musée original inauguré par Dali en personne, d'abord ouvert dans les environs de Cleveland (Ohio). Les locaux  se révélant bientôt trop exigus, la collection est relogée en 1982 dans ce tout nouveau Musée qui lui est dédié.

 

Elle sera bientôt transférée à proximité,  dans une zone plus protégée des tempêtes tropicales.

 

 

 

 

Photo 9579

 

Les aiguilles qui sont censées indiquer l'heure se sont figées sur les montres molles. La marque du temps s' estompe au gré des marées.Les invités sont acueilis pour une durée infinie, à jouir du mouvement perpétuel des marées. 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caro 03/11/2010 15:04



ah, d'accord, j'ai compris les montres de Dali, okkey !



l'angevine 27/06/2010 10:08



craquant le chien!!!!lol


eh bien ce banc est bien déformé!!!lol


passez d'agréables moments et à bientôt vers les chemins de l'anjou



Armide 30/06/2010 19:12



J'emprunte le chemin menant vers l'Anjou avec grand plaisir.



JACQUELINE 19/06/2010 11:29



Le banc est tout à fait reconnaissable du grand et fou Dali!!!


j'ai souri en lisant les consignes des cerbères...quel drole de monde où nous vivons!! de quoi ont ils peur en interdisant les photos???


 



Armide 22/06/2010 23:14



Ils craignent les repères en vue de cambriolages éventuels...élémentaire, mon cher Watson



Léopoldine 16/06/2010 19:06



Merci pour cette passionnante visite ! J'adore vraiment le banc !!! Bises et bonne soirée, Léo



NicoleNini 15/06/2010 23:39



grand amoureuse de bancs publics, j'aime particulièrement celui ci où le temps s'étire inlassablement, mou, élastique, mais, personne ne peut se dire vient à côté de moi, est-ce un banc déplié
replié sur lui même Bonne soirée a tout bientôt



Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives