Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 00:30

 

 

 

 

 

 

Le manège de chevaux de bois évoluait sur la place Saint-Pierre et  le vent faisait tourner à vive allure les nuages autour du soleil.

 

Photo-7675.jpg

 

Nous étions résolus à quitter le sol saturé pour nous élever vers des lieux inspirés

 

Photo 7682

 

L'ordre du jour n'était point à la spiritualité

mais tenait plus simplement d'une envie d'aventure.

 

Une flèche indique la direction du dôme  qui entouré de  quatre coupoles en forme d'oeuf, coiffe le Sacré Coeur. Elle  invite le curieux à emprunter  la Crypte,

à la lisière latérale de la Basilique.

Un voyage initiatique en quelque sorte : le dur chemin vers l'élévation

commence en sous-sol 

 

 

Photo 7687

 

L'employé qui nous a délivré notre ticket, nous a dores et déjà prédit un nombre incalculable de marches.  L'intonation de sa voix marquait  un sous entendu impressionnant qui tenait de l'avertissement. Mais  plus que jamais déterminés à relever son défit  nous entamons, en réfrénant quelque appréhension, la fastidieuse  escalade. Avec résignation et courage nous gravissons  une par une, sans oser les compter, les marches d'un étroit escalier qui pivote sur lui-même sous un faible éclairage et ne nous permet pas d' évaluer sa progression.  

 

 

Photo 7707

 

Pourtant, tout se passe d'abord sans encombre : l'opiniâtreté  que nous mettons à l'ouvrage parait porter ses fruits. Nous gagnons quelques vues méritées sur des composants d'un paysage  familier

 

Photo 7709

 

Mais bientôt,  l'étrange et le délirant prennent possession.

 

Photo 7708

 

Le petit escalier en colimaçon s'est interrompu devant une porte close qu'on prend l'initiative de pousser. Elle s'ouvre sur un passage en plein ciel aussi large qu'une poutre qui se faufile entre les coupoles. Il faut  encore gravir une volée de marches en suspension sur les toits su Sacré Coeur tel un col entre deux montagnes.

 

Photo 7705

 

Puis, enfilade dans un nouvel escalier en spirale couvert, qui semble plus étroit et plus vertigineux encore que le précédent. L'angoisse du vide  peut s'emparer  crescendo du voyageur le plus impétueux...On court le risque de se voir contraint  à se cramponner aux rebords des marches dans

une position très terre à terre.

 La voie est à sens unique,  sans espoir de retour immédiat.  

 

 

Photo 7721

 

Précipités à l'air libre, c'est à peine si on ose  troubler le face à face  de deux géants parmi des fourmis

 

Photo 7714

 

  Peut-être est-il préférable, en la circonstance, de fixer son regard sur la paroi intérieure de l'édifice.

 

 

 

Photo 7713

 

En orbite, le beffroi du Sacré Coeur (achevé en 1914) abrite en son dôme "la plus grosse cloche de France", un bourdon fondu en 1895 à Annecy 

 par les frères Paccard.

Offerte à la basilique  par les quatre diocèses de Savoie,  et transportée  par convoi spécial tiré par vingt-huit chevaux, escortée par des flambeaux elle fut accueillie à Montmartre dans la liesse populaire. Mais c'est alors que la guerre éclata...

 

 

 

 

Photo 7710

 

Le clou du spectacle, parce qu'elle ne figure pas explicitement dans les guides touristiques, c'est encore cette vue aérienne de Saint-Pierre de Montmartre. Seul vestige de l'Abbaye royale de Montmartre (détruite après la Révolution et démantelée),  la plus ancienne église de Paris est  entourée du petit cimetière du Calvaire qui n'ouvre  ses portes que le seul jour de la Toussaint..

 

Photo 7720

 

Des accords de guitare tout proches semblent provenir d' un recoin caché du dôme. De là à conclure que l'acoustique est excellente au royame des cieux... Mais on ne tarde pas à réaliser que des orchestres improvisés se sont toujours formés, au gré des envies,  sur le parvis de la Basilique. La proximité  de la halle Saint-Pierre nous rappelle nos liens avec la terre ferme.

 

Photo 7717

 

L' étroit goulot de l'ascension  a libéré et rassemblé  les citoyens du monde les plus divers au faîte  du Sacré Coeur...un coeur énorme qui palpite aux mélodies variées de toutes les langues parlées jamais imaginées.

 

Photo 7719

 

 

Nous voici en terre familière.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dalila 22/04/2010 21:10



slt,que de belle photos mrc pour ce voyage,bizz**



Bea kimcat 18/04/2010 18:04



des photos de toute beauté...parisienne...



Armide 24/04/2010 23:57



Merci de ta visite, Béa



dju770 16/04/2010 07:00



Très belle balade sur cette butte qui n'en finit pas de livrer ses secrets : un coin magique où je viens parfois assister à des réunions interdiocesaines au siège de l'archevêché de Paris (7 Rue
St Vincent) où "Roger" prépare de très bons repas le midi dans la "cantine" des employés... Merci.



Armide 18/04/2010 00:06



Une adresse à retenir. A moins qu'elle le soit le privilège exclusif de quelques initiés.



[ Naniemay-11 ] 15/04/2010 12:06



La 1ère photo est sublime, je l'adore ! Merci, bisous



Armide 17/04/2010 22:35



Elle est très classique et inévitable



simon mum 13/04/2010 23:45



un petit bonsoir Armide!


avant dormir, je regarde tes photos et tes mots!


des bises


simon mum



Armide 26/04/2010 00:17



Et moi de même. Merci pour ton passage. Bonne nuit à toi et à ta maisonnée.



Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives