Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 22:16





Repos de jour pour le Moulin Rouge


Ses ailes immobiles ne semblent pas mues par l'énergie solaire. A la lueur du crépuscule, des amants, "seuls au monde", se sont retrouvés.


Des véritables palais de l'érotisme se succèdent ; ils ne dorment que d'un oeil... Plus loin, des vendeurs de "souvenirs de Paris", alignés en brochettes, se préparent fébrilement à "boucler leur journée".


 L'effervescence des commerces, est brusquement interrompue
 par la présence d' UNE GRANDE PORTE, inébranlable et   hermétiquement close


qui ne cède qu'aux injonctions des initiés.

Quelques Montmartrois  s'octroient, dans leur villa, à l'écart des tribulations,une bien légitime parenthèse de calme.


L'allée centrale du boulevard de Clichy plantée d'arbres, permet de se soustraire  à l'omniprésence des paillettes et des gambettes laissées en demi teinte derrière les feuillages.


Et soudain, une ouverture inattendue sur le Boulevard de Clichy : l'insolite paraît



Les bains publics, trouvaille des Romains remonte à plus de deux-mille ans. La pratique du bain répondait non seulement à des nécessités d'hygiène mais se prêtait volontiers aux échanges sociaux : on s'y retrouvait, toutes classes confondues. Seules les plus nantis qui habitaient des villas disposaient de bains privés.

Cette brillante invention fit école, et sa pratique se poursuivit au fils des siècles Les "bains-douches"; présents dans tous les quartiers de Paris ouvraient chaleureusement leurs portes : pour une somme modique, on y rencontrait ses voisins, et les chômeurs, qui bénéficiaient de la gratuité, conservaient ainsi un lien au sein de la communauté.
Au gré des améliorations sanitaires, les Bains-Douches municipaux ont progressivement fermés leurs portes. Un mal pour un bien ?


Quelques surprises laissées çà et là, au hasard du chemin à l'attention de celui qui les découvrira


Traces raffinées d'activités plus discrètes ici, dans l'intimité  d'une paisible impasse qu'au dehors, des vies s'activent, plutôt suggérées qu'imposées à la vue :
 le contraste est saisissant.


Editions, écoles de dance, ateliers de peintres, de sculpteurs,
conservatoires d'art dramatique...

Sous les pavés, que se trame-t-il ?





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jany 01/12/2009 23:23


Magnifiques photos mais aussi un glog interressant,passionnant plein de surprises on y passerait la nuit...Moi qui est un fan de PARIS je reviendrai régulièrement visiter ton blog...Bonne soirée


Armide 05/12/2009 01:42


Je suis contente d'avoir fait votre connaissance, et celle de votre blog. Merci de votre visite.


ecureuilbleu 15/11/2009 18:48


Merci pour cette sympathique balade ! Bisous et bonne soirée !


Alice 15/11/2009 09:11



 Joli aussi le jour, très typique avec les bains-douches

Bises
Alice



D@net 12/11/2009 20:27


Beau billet avec de superbes photos pour ce quartier "chaud-chaud !"
Bonne soirée.
D@net.


JACQUELINE 12/11/2009 16:38


Ces faiences nous renvoie à une époque où l'on prenait le temps de...converser!!
D'abord télé ensuite minitel aujourd'hui Internet Il est évident qu'un bon bain en commun ne nous dit plus rien!!!!
Le portail blanc est une petite merveille...immeuble cossu.....et cour pour artistes!! Le Paris dont revent les Américains ...enfin je crois!!!
A bientot!


Armide 17/11/2009 18:41


Je le crois bien aussi. Ces petites allées ont bien plus de charme et caractérisent mieux Paris, à mon sens que les "pavés" traditionnels.


Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives