Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 15:22

 

 

 De la place de la Commune de Paris, coulent comme des ruisseaux, des chemins qui  serpentent et s'interceptent au gré de la fantaisie qui les anime. Nous venons de longer  les trottoirs de la rue de la Butte-aux-Cailles, où se succèdent de façon ininterrompue, cafés-brasseries-bistrots-restaurants,

square près de la place Paul Verlaine

quand nous rencontrons le square Henri Rousselle où le dense feuillage des arbres filtre avec une prévenance délicate, les éclats du soleil. Nous prenons plaisir à le contourner avant de rejoindre une place légèrement inclinée qui lui fait face.

Occupant sur la place Paul Verlaine une position avantageuse, émerge  la silhouette rose d'une bâtisse de plein pied, dont les ouvertures sont agrémentés d'aimables arrondis, chapeautée d'un amalgame de toits pentus parsemés de cheminées, et de dômes encastrés les uns dans les autres. 


Pl Verlaine - Bains-douches et piscine

          Je m'en approche, entrouvre  la porte d'entrée, et découvre la beauté intérieure de l'un des premiers établissements de bains implantés à Paris, où une eau limpide sur fond bleu repose sous une venelle d'arches de béton.

Natation corrective du Dr Madeuf - piscine de la Butte-aux-

          Conçue par l'architecte Louis Bonnier à l'aube du XX siècle, la piscine de la Buttes-auxCailles s'ouvre au riverains dans les années vingt. Elle a été construite  à la faveur de la découverte, quelques décennies plus tôt, d'une nappe d'eau  souterraine...à température constante de 28 degrés.

L'établissement tout nouveau héberge à la fois, des bains municipaux et une piscine dotée de trois bains.

Pour répondre aux prescriptions du Docteur Madeuf qui préconise la natation comme moyen de faciliter  l'épanouissement  de l'enfant, l'agencement de la piscine, doit répondre à des préoccupations hygiéniques autant que ludiques. Les cabines devront  désormais être séparées des bains par un couloir qui mènera à des douches et à des pédiluves.


Puit artésien pl Verlaine et les abord de la piscine de la

      Sur la place, des badauds s'affairent devant une machine de chrome et d'azur dont l'importance m'échappe.

Bientôt, les riverains s'envolent comme des moineaux; je me prends maintenant à porter davantage intérêt à cette curiosité..

Après la découverte de la nappe d'eau souterraine, dans les années 1860, Arago préconise le creusement d'un puits qui puisse alimenter en eau  les habitations de la butte, et augmenter le débit de la Bièvre.  

Haussmann donne immédiatement le feu vert aux travaux ; la petite place prend le nom de "Place du Puits Artésien".

 

Puit artésien - pl Verlaine (en gros plan)

      La Bièvre est désormais enfouie sous les sols, et les foyers sont progressivement alimentés en eau courante. Les travaux du puits sont bientôt laissés à l'abandon. 

A l'aube du XX siècle les travaux reprennent :  jaillit une eau extirpée des profondeurs des sables albiens. C'est alors qu'on envisage de  construire l'établissement de bains...

 La Place du Puits Artésien prend le nom de  Paul Verlaine qui devait sans aucun doute, en son temps, devait donner la préférence aux vins et spiritueux, plutôt qu'à l'eau profonde et limpide.

 Nombreux sont toujours les irréductibles du puits qui viennent s'y abreuver en échappant au circuit commercial des eaux conditionnées d'origine plus lointaines.

 

Statue Bobillot - Sergent du Génie 1860-1885 - mort au Ton

Les rue de la Butte au Cailles, des Moulins aux Près, Bobillot convergent autour d'un homme, dont le nom pourrait nous méprendre. Jules Bobillot n'est en aucun cas l'inventeur de godasses militaires quelconques, mais une figure devenue légendaire magnifiant l'élan colonialiste de la III République. Lors de la conquête du Tonkin, Jules Robillot, à la tête de son régiment, armé de pelles, pioches et haches, dirigea l'édification de fortifications et de retranchements autour de la place de Tuyen-Quan.  Atteint à la colonne vertébrale par une balle, alors qu'il faisait le tour des remparts, il mourut de sa blessure . Ecrivain à ses heures, il était l'auteur du roman "Une de ces Dames") 

La statue originale se trouvait autrefois à l'intersection des boulevards Richard Lenoir et Voltaire, mais elle  fut fondue par les Allemands.


Bicentenaire du 1er vol humain

          La place est décidément chargée de souvenirs anecdotiques ; une plaque célèbre une victoire de l'homme sur ses limites  terrestres, et la réalisation d'un rêve, aussi vieux que le temps.

 

Hommage à Pilatre du Rosier - Place Verlaine

      Une autre plaque plus éloquente, nous livre de plus amples détails sur ce premier vol, un accomplissement préfigurant une conquête du ciel, avant que Concorde ne viennent méduser le monde entier et provoquer bien des envieux outre Atlantique

      http://www.paris-avec-mon-chien.fr/article-des-ballons-au-manege-du-ranelagh-36948371.html

 

 

 

 

Repost 0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 15:28

 

 

 

 

Pendant qu'il dort...

 

Bouledogue français sous la couette

et puisque les premiers engouements passés, la décapotable du Maître de céans est progressivement remisée dans l'oubli,

 

 

Maestro dans la poussette 4

je m'y installe, sans vergogne. Mes plans stratégiques pour remettre un peu de sens commun à l'ordre du jour, sont décomplexés et résolus.

Un chat issu d'une longue lignée de croisés,  sacrée depuis la nuit des temps, mérite bien autant les privilèges qu'un chien "de race", pataud, servile quémandeur de caresses, la truffe en quête perpétuelle, avide de répugnantes particules, et de menus reliefs. Du haut de ma superbe, je me prends à mépriser l'expansivité populaire et la zèle intempestif qui l'envoient tourbillonner dans des émois les plus vains .

Pour le moment, il dort ... ronfle comme un sonneur, et émet, d'une manière aléatoire, de sournois soufflets aux effluves fort incommodantes auxquelles il est prudent de se soustraire.

 

Maestro- terrasse -conversation

Par bonheur, le  grand air est en permanence à proximité,

MAIS ..

 

Tino - terrasse - conversation

mais...

il semblerait que  Tino, le solitaire, le Père tranquille de la tribu, soit en train de me jouer un tour, avec la discrétion et la méthode qui le caractérisent,

 

Tino - terrasse - fauteuil

Il vient de prendre place dans mon fauteuil dédié. Déterminé et discrétement résolu, il me regarde droit dans les yeux: c'est un doux entêté. Je préfère m'incliner en prétendant être absorbé par un tout autre sujet, et  m'esquive, ne me sentant pas d'humeur à me colleter avec le doyen,


Je te toise

tandis que la Dame de la Tribu  trône ostensiblement en vue du ronfleur... dont les rêves perturbés viennent abruptement de prendre fin.

Le trône ne lui est pas accessible, et pour des raisons de sécurité liées à sa morphologie délicate, lui est interdit. Elle le toise...

 

Cette position devrait m'appartenir

 

Au quart de tour, saisi au collet par l'indignation la plus extrême, il manifeste bruyamment son courroux devant tant d'injustice et d'impudence. La fureur se module de perceptibles larmes de dépit.

 

Pistol - Et moi dans tout ça !

Il vient s'en ouvrir à la patronne, qui se contente de lui intimer le silence, sans autre forme de procès.

 

Pistol se venge sur la pâté des chats

Alors, avec l'énergie du désespoir, il venge son amertume... sur la pâté des chats, un met que d'ordinaire il ne goûterait que du bout des babines, mais que dans les circonstances particulières que nous connaissons, il se prépare à anéantir, absolument, complètement.

 

Maestro flairant l'air du temps

 

"Bisque-bisque rage !"...

 

 


 

 

Repost 0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 00:43

 

 

 

 

      La Bièvre se languissait au pied de la Butte, exploitée

jusqu'à épuisement.

Passage Barrault

Mille et un "petits bricoleurs" avaient planté leurs échoppes un peu partout dans les  rues, mais aussi dans des replis insoupçonnés et mal famés. Le Passage Barrault qui se jette... rue Barrault, une ancienne voie sordide, a gardé un peu de sa physionomie tourmentée.

 

 

Eléphant angle passage Barraut et Butte aux Cailles

        A l'extrémité du passage, l'horizon s'est fermé à mesure que l'urbanisation a grandi ; il est réduit à sa plus simple expression. Seuls se devinent, dépassant de quelques têtes, d'un côté l'incontournable  silhouette de la Tour Montparnasse, de l'autre un éléphant sanglier inattendu, de taille imposante.

 

Place de la Commune de Paris (panneau émaillé)

      La rue des Cinq Diamants vient se fondre à la rue de la Butte-aux-Cailles, tout en nous déposant  au coeur d'une petite place ombragée, où une fontaine Wallace est censée mettre l'eau potable à portée de tous. Du haut du sommet de la butte, les rues couvertes de petits immeubles s'échappent comme des ruisseaux

Un groupe d'activistes s'affairent à poster des tracts sur les troncs d'arbres, un peu partout...là où, en 1871, les Communards de la Butte-aux-Cailles, sous la direction du général fédéré Wroblewski, défendirent le site contre les "Versaillais".

Un promontoire déguisé en place.. Une place faite au souvenir.

 

Le FMI essaie toujours de baiser les pauvres - Rue de la Bu

Les années ont défilé, et la remise en cause du pouvoir s'est adaptée au goût du jour.


Tous les ans, le 15 septembre, se déroule sur la place, une commémoration de la Commune, un prétexte au rassemblement des inconditionnels du quartier .

 

 

Rue de la Butte-aux-Caille - Boulangerie

 

"Cinq Diams", Butte-aux-Cailles... Place de la Commune, une place différente de toutes les autres : elle n'est pas vraiment ronde et l'ensemble forme un triangle dans lequel est planté un décor où on pourrait imaginer voir évoluer le petit monde de Don Camillo ; mais ici, le maire aurait évincé le curé pour de bon : point de clocher sur la place...

Un bar, une boulangerie doivent se trouver à proximité.

 

 

Le Temps des Cerises - rue de la Butte aux Cailles

           La vraie vie commence après le coucher du soleil. Les nostalgiques et les curieux tardent à prendre place sur les terrasses. L'après midi n'en finit pas de s'étirer. 

 

Devanture verte et balustrade fleurie - rue de la Butte-aux

 

Mais le jour naturel révèle quelques curiosités invisibles dans l'obscurité. Certaines vitrines pourraient laisser dubitatifs quant au contenu des prestations proposées derrière les plissés de leurs rideaux,  tout simplement, des activités... immobilières. 

 

Enfilade de bistrots - rue de la Butte-aux-Cailles

      Le crépuscule attendu s'installe insensiblement. Les premiers convives viennent prendre place à bord des terrasses, l'un après l'autre, indécis et silencieux  comme des plumes.

 

Petit immeuble d'angle - rue de la Butte-aux Cailles

      Les tavernes, bistrots, restaus,  balcons fleuris  se veulent autant de clins d'oeil au temps où la butte, encore séparée de Paris par le mur des Fermiers généraux (bâti à l'emplacement de l'actuel boulevard Bianqui) faisait partie des communes limitrophes qui ouvraient leurs bras aux  classes modestes. Les familles tentaient de "changer d'air" et de prendre un peu de bon temps en se réunissant autour d'une piquette

 

Rue de la Butte aux Cailles - bistrots2

 On chantait, on dansait, avec d'autant plus d'entrain, que sur les hauteurs de la Butte-aux-Cailles, on  échappait aux taxes sur les produits importés, vins notamment, auxquelles les résidents de la capitale étaient assujettis.

 

 

 

Repost 0
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 11:11

 

 

La rue Jonas prolonge une voie piétonne, la rue Eugène Atget (nommée d'après le photographe, enfant du quartier). Débusquant  du boulevard Bianqui, l'humble rue Atget gravit  un petit escalier pour se rattacher à la Butte. 

Plaque de rue - rue Jonas et caméra de surveillance en dé

Après avoir subrepticement croisé la rue des Cinq Diamants, la rue Jonas qui parait, de toute évidence, tenir le rôle  de sentinelle,

 

Rue Jonas - L'ancien et le nouveau cohabitent 2

amorce un retour sur elle même, déterminée à refouler l'assaut d'un nouveau monde de tours, que de sa hauteur, la butte des fripiers et des tanneurs toise, et persiste à tenir à distance.

 

Jardin Brassai - vue plongeante

 

Au côtés de la rue Jonas, au bord d'un fossé, des arbres s'accrochent au flanc de la forteresse. en unissant leurs forces pour résister à celles de la déclivité et des  vents, 

 

Jardin Brassaï - escalier plongeant

 

Des marches permettent la coulée furtive de  l'ancienne enclave, autrefois modeste, artisanale et industrieuse,aujourd'hui retapée et repeinte à neuf pour l'agrément d'une société hétéroclite de riverains privilégiés et des fêtards de passage. Pour les autres,  la montée est laborieuse ...  

 

 

Un coin du jardin Brassaï

Au terme d'un looping presque parfait,, la rue Jonas dévoile non pas  un belvédère, mais là où on exploitait l'argile pour la fabrication des tuiles et briques,  le recoin chlorophyllien d'un jardin dédié dans les années 1970 à un photographe et sculpteur d'origine hongroise ...connu sous le nom de BrassaÏ

 

 

 

Repost 0
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 23:28

 

 

 

La voie pavée, cahotante, hors du temps, ne semble pas devoir suivre un itinéraire précis ; elle se contente de butiner langoureusement l'instant présent,  tout en gardant ça et là trace d'un passé rustique et laborieux. Cinq Diamants ! le nom renvoie l'image mentale d'un précieux minerai pur et rayonnant, extirpé des tréfonds de la terre par la violence de volcans en colère.

 

 

Rue des Cinq Diamants- porte d'entrée

 

La beauté  ne s'embarrasse pas d'emphase : douce intimité d'une porte toute simple, isolée du monde par un rideau de dentelle feuillu où s'introduisent par intermittence, tels des lutins, des éclats de soleil qui prennent à peine le temps d' esquisser quelques pas de danse, avant de disparaître.

 

Mystic - Il fait un temps de chienne - Butte aux Cailles

Retenues dans leurs foyers. Les chiennes sont sous pression.

Pistol mélancolique et inoccupé se morfond derrière les vitres, en scrutant  le ciel, dans l'espoir de voir apparaître un signe annonciateur de "reprise".

 

 

Rue des Cinq Diamants- vue d'ensemble

La faveur d'une éclaircie céleste lui a été accordée : il nous tardait de partir à la recherche de cinq diamants...

A l'aune de la voie sacrée  qui mène de nos jours aux temples des réjouissances, un hôtel se niche  dans une touffe de feuilles  entre ciel et terre ...

 

Restaurant chez les filles - Cinq Diamants

Boire, manger, dormir, chanter !

 

RThéâtre des Cinq Diamants

A peine engagés dans la rue, , nous longeons une façade grise un peu anachronique, que la sobriété serait parvenue à rendre invisible, si le paysage alentour ne venait se réfléchir sur sa verrière transparente ...comme un diamant

En 2008, le nouveau Théâtre des Cinq Diamants naissait sur les fondations d'un atelier bouillonnant d'activités dès les années 1930 : c'était là où s'essayaient les girls des Folies Bergères en répétition et, dans un autre domaine d'activités, le boxer Marcel Cerdan en personne..

 

cinqdiam

 

(photo empruntée au fonds documentaire de Georges Bernard Faget, un  Montmartois de coeur, apprécié dans les domaines de la peinture et du théâtre. http://www.faget-benard.com/bio/brieux.html)

 

En 1975, l'atelier devient officiellement un théâtre : La Compagnie  Catherine Brieux s'y produit au cours des années 1990 

Arrivent les années 2000 : la structure en pans de bois de l'ancien atelier, jugée dangereuse doit être démolie...    

 

Hôtel du Commerce - rue des Cinq Diamants

 

Un village n'en serait pas un, sans son Café du Commerce : accueil chaleureux, bons plats traditionnels de "chez nous" et d'ailleurs... Chacun se sent chez soi et les prix sont tout doux.

 

rue des Cinq Diamants- L'accordéoniste de Jef Aérosol

           Sur chaque trottoir, s'échappant des cafés,  "la musique adoucit les murs" (Jeff Aérosol, Lézarts de la Bièvre)...

mais suscite  l'humeur mutine de certains riverains chagrins.

Le soir de la Fête de la Musique,  bars, cafés, et restaurants ont obstinément fermé leurs portes et leurs rideaux. De même  "chez Gladines", l'un des restaurant les plus en vue de la Butte, qui ce soir là affichait ostensiblement sa colère contre un arrêté  préfectoral qui viserait  à interdire le service des alcools en terrasse à partir de 17 heures ! Prendre l'apéritif en terrasse en attendant qu'une table se libère est une tradition au village..

Il est vivement suggéré aux riverains trouble-fête qui ont investi les charmantes demeures alentour, dans l'espoir d'y réaliser de juteux placements, de ne pas s'acharner à tuer un quartier où il faisait bon vivre, et d'aller élire domicile dans un coin où dorment paisiblement les pères tranquilles.    

 

céramique près de l'associationd es amis de la Commune -

      Nous avons dépassé le pas de porte d'une société d'édition, et n'osons perturber la marche d'une concertation qui se tient dans la boutique d'un libraire, où les fidèles de l'association des " Amis de la Commune" se sont réunis.

 

 

Hôtel Jonas - angle rue Jonas - rue des Cinq Diam-copie-1

      A l'angle de la rue du prophète Jonas, un hôtel de caractère, point de rencontres de talents artistiques ...

      Nous nous trouvons déjà à une altitude de 109 mètres au-dessus du niveau du Boulevard Auguste Bianqui.

Si la Butte, un ancien quartier de chiffonniers et d'artisans a pu conserver sa physionomie campagnarde, elle doit doit la grâce qui lui a été accordée à sa configuration : elle repose sur des carrières de gypse qui n'auraient jamais supporté le poids des grands ensembles contemporains. 

 

Fresque murale - Artiste ouvrier.

   Sur le côté opposé de la rue Jonas qui fait angle, une empreinte fantasmagorique, celle d'un "pochoiriste" qui au fil des années 2000 a gagné une notoriété internationale.

 

 

  Les Cinq Diamants persistent à se dérober à notre vue, à notre entendement : ils sont entrés dans la légende...

Mais il est permis d'imaginer que se tenait dans la rue une échoppe, où un diamantaire exerçait ses talents avec amour. 

 

 

 

Repost 0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 14:29

 

 

 

La pluie s'est écartée pour nous laisser traverser le boulevard Auguste Bianqui qui suit le cours d'une rivière laquelle se jetait dans la Seine et semble avoir disparu 

Bd Auguste Blanqui - étals du marché

Nous l' avons quitté un moment, en raison de festivités ailleurs. L'austère boulevard  prête volontiers ses espaces à l'un des  marchés de Paris. Il tente de se distraire de la présence imperceptible de passants fortuits, et parvient à réunir sur ses terres plein quelques habitués boulistes . Les mouvements alternatifs du métro qui disparait puis déboule du sol selon des impératifs endogènes, lui prête un semblant de vie

 

Panneaux de direction - th des Cinq Diaants - Quartier de l

Deux panneaux de direction s'entrecroisent et viennent apporter une diversion bienvenue aux cinq bonnes minutes de marche qui nous séparent de la place d'Italie et retracent le présence  enfouie de la  Bièvre : Moulin aux Prés sur la Butte au Cailles ou rue des Cinq Diamants et l'ancien hameau de maison Blanche ? Qu'importe, d'une façon ou d'une autre, il nous tarde de nous égarer.    

 

Bd Auguste Bianqui - plaque de rue du Moulin des Près

      Imaginons une colline couverte de forêts qu' interrompent des domaines de vigne et des près où s'ébattent des moulins à vent

 

Céramique boulangerie - moulin au près

      C'était avant, au temps où  la butte (qui depuis 1540 porte le nom d' un certain ... Pierre Cailles, celui-ci ayant alors fait l'acquisition des vignobles), avec ses creux et ses bosses,  ses ribambelles de  petites rues qui serpentent comme des ruisseaux jusqu'à nos pieds, se trouvait toujours à Gentilly.

 

Bistrot signalant l'entrée de la rue du Moulin des Près

      Le Café du coin du boulevard Bianqui signale le trajet d'un bras de la Bièvre. Il a arboré longtemps l'enseigne d'un meunier.

 

Façade végétale - rue des Cinq Diamants

 

Rue des Cinq Diamants ...

une flore luxuriante occulte généreusement la façade d'une maison provinciale : intimité de jardinets, enfilade de petites boutiques à l'ancienne et de  cafés qui sommeillent le jour : nous marchons dans la ruelle pavée d'un ancien village

 

 

Repost 0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 08:34

 

 

  Interpété par :

 

 

cooltext472239053

 

 

 

 

      Lalalala Waf Waf

Lalalala Wouf wouf

lalalala wof wof wof wof

Lalalala

Rock à Medor

 

 

Moi Medor

Je suis le toutou à la voix d'or

Bien plus fort

Que Johnny le Roquefort

Le meilleur chanteur bouledogue

 

Oh oh wh woh woh

Mon papa aboyai déjà en 63

Et il balançait des décibels

Sous le nom des p'tits teckels

 

Oh oh Woh woh woh woh 

 

 

26d28c540338999da2662b6ec22cdbf3

(refrain)

 

Ma casquette à visière

Ma veste qui traîne par-terre

Et mon noeud d'pape à petits pois

Dès que j'aboie

Ca swingue dans les chaumières

Tous les clebs des mémères

Balancent leurs pattes

Quand je m'éclate

Sur mon play back

Lalalala Waf Waf

lalalala wouf wouf wouf

Lalalala wof wof wof wof

Lalalala

Rock à Médor

 

Moi Médor je suis le toutou à la voix d'or

Et mon groupe se défonce si bien

Chez les meilleurs musichiens

 

Oh oh woh woh woh woh

 

A la basse

Il y a un basset qui tabasse

Derrière la batterie

Il y a Snoopy

Au piano y'a un corniaud

 

17 a la recherche dun francais1

 

(refrain)

 

Moi Medor

je suis le toutou à la voix d'or

Dans une émission de Guy Luxchien

Je viens d'avoir mon os en or

 

Oh oh woh woh woh woh

 

J'ai un beat du tonnerre

Blues du vétérinaire

Tu sais renonce jamais d'la viande sur mon nonos

Ca swingue dans les chaumières

Tous les clebs des mémères

Secouent leurs puces

Et leur derrière

Sur mon p'tit air

 

Lalalala Waf waf

Lalalala wof wouf wof

Lalalala wof wof wof wof

Lalalala

 Rock à Médor


Copyright © 2004 / 2005 - TETE A CLIC international multimédia 

Repost 0
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 20:00

 

 

 

 

Les Dames de la Congrégation des Sacrés Coeurs et de l'Adoration sont  venues reprendre leur mission spirituelle sur le domaine ravagé et  démembré, là où  les Chanoinesses de Saint Augustin avaient été installées depuis Louis XIII (1640). Aux lendemains de la Terreur, la propriété fut déclarée bien public et fermée.

Reposoir - L'archange Michel

           Le jardin qui est maintenant propriété de la Congrégation religieuse est placé sous la protection de Saint Michel

Déjà en 1704 Saint Auber, évêque d'Avranches, s'était référé au chef de la milice des anges guerriers, en édifiant une chapelle qui devint le Mont Saint Michel,  au pied de laquelle Charlemagne,  Saint Louis, et Louis XI, vinrent tour à tour se prosterner pour demander protection pour la France.

Lors de la seconde guerre mondiale, les troupes se prirent aussi à demander le concours de l'archange protecteur :

      "et par Saint-Michel, vive les paras" !


Jardin de Picpus

      L'enceinte qui protège la nécropole ne se dresse pas encore à cet endroit là. Dissimulée dans un recoin, une ombrelle en treillis est précédée de rangées de légumes naissants  : c'est le potager du couvent.

 

Allée du jardin de Picpus

     Songeuse et touchée par le ton confidentiel des traces révélatrices de la furie d'une époque parmi d'autres, je reprends,  en sens inverse, l'allée tranquille qui m'a menée au fond des jardins.


Deux murets envahis par le lierre - Jardin de Picpus

 

En 1797 avec difficulté et dans la plus grande discrétion, les familles endeuillées parviennent, à l'aide de souscriptions  à racheter,  par étapes le jardin de l'ancien domaine religieux, les pans de murs se succèdent et forment entre eux d'étroits couloirs envahis de lierre et de bosquets touffus. En 1803 un Comité est créé pour installer le  cimetière  proximité immédiate des fosses, appelé "cimetière des familles"

 

Ange et démon - jardin de Picpus

      Bien à l'ombre au milieu du gazon, on retrouve  la silhouette ailée de l'archange Saint-Michel, dit "le prince des Anges" combattant céleste descendu sur la terre des hommes, protecteur du pays et des armées

L'archange Michel terrassant le démonLe démon terrassé par la flèche de l'archange Michel

      Sur son visage se lit la force tranquile et la détermination : le démon vaincu agonise à ses pieds.


Un coin des jardins de Picpus

      Réconciliation du bien sur le mal, tandem dichotomique de l'ombre et de la lumière, compromis harmonieux d'une nature policée qui ne parvient à étouffer l'irruption fortuite d'une touffe de fleurs sauvages ébouriffée.

Que vivent l'équilibre  et la tolérance


Petit reposoir - vierge à l'enfant

     Je parviens doucement à la porte de sortie au-dessus de laquelle est dressé un reposoir contenant Notre Dame de la Paix

et l'enfant nouveau né.

 

Photo 324

  Il est bon reprendre souffle sur un banc de bois ne serait-ce que pour intégrer la dimension historique et humaine  d'une page d'histoire et d'une leçon de vie.   La chapelle édifiée au début du siècle dernier est sobre et largement éclairée par la lumière du jour. 


35 rue de Picpus

      Les Dames de la Congrégation organisent chaque année (le 14 juin) une cérémonie de commémoration pour le repos de l'âme des suppliciés et de leurs bourreaux.

 

 

35 rue de Picpus

 

 

 

 

Repost 0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 13:25

 

 

 

 

L'éclat des marques de reconnaissance pléthoriques dispensées à Lafayette parviennent à nous figer sur place pendant un laps de temps qui parait une éternité. Quand on relève enfin les yeux sur les deux murs à angle droit qui encadrent la sépulture,  on est  saisis  par une prolifération de plaques, d'apparence plus anonyme, qui y ont été fixées pour rappeler la mémoire de suppliciés, par milliers,  qui reposent à proximité immédiate.

 

Hommage à André Chénier - Cimetière de Picpus

Comment ne pas remarquer, d'abord l' hommage discret mais de bon goût, réservé à André Chénier, vraisemblablement inhumé ici...Carrière diplomatique, puis retour à Paris où il s'enthousiasme d'abord pour les idées révolutionnaires, avant d'en dénoncer les excès. Ses tentatives pour sauver des amis en danger (dont le roi Louis XVI) lui valent une exécution sommaire. 


Obélisque 1794 devant les fosses communes

L'un des deux pans de mur  qui encadrent le monument  Lafayette est interrompu par un portail, résolument clos, donnant sur un carré de jardin triste et désert,  à peine parsemé de quelques marques funéraires.Un obélisque porte en son sommet  les stigmates d'une année terrible : 1794....  La victoire du peuple sur la monarchie a été consommée, il est temps de régler ses comptes, de faire table rase des temps anciens et de tous ceux qui sont suspectés, peu ou prou, à tort ou à raison, d'avoir contribué à l'oppression des classes modestes. La Terreur bat son plein, climat délétère de suspicion, de délation, chacun rivalisant de zèle dans la besogne d'épuration, tenaillé par une sourde crainte de voir des soupçons peser sur lui. A trop vouloir en faire, Robespierre  à son tour, paie de sa vie une escalade dans la  violence, dont les excès deviennent difficilement contrôlables..

 

Plaque des suppliciésde la Révolution

  La place du Trône que Louis XIV et Marie Thérèse d'Autriche avaient empruntée pour faire leur entrée triomphale à Paris, désormais rebaptisée "Place du Trône Renversé" est le théâtre d'exécutions en série : ecclésiastiques, "ci-devants", politiquement suspects.... La guillotine ne fait jamais relâche.

 

 

Cimetière de Picpus - l'enclos des deux fosses communes

Les mots se dérobent à la pensée... alors, SILENCE et recueillement s'efforcent de combler un sentiment de vide vertigineux : 1300 personnes reposent ici, dans l'anonymat.


Cimetière de Picpus- liste des suppliciés reposant dans l

 Un panneau de marbre  où sont dénombrés et répertoriés en lettres d'or les suppliciés, dont le laconisme  ne parvient pas à mesurer l'horreur . 

 

Plaque à la mémoire de

Une autre, plus modeste, à la mémoire d'une inoffensive religieuse, selon toute vraisemblance, cadette de famille ou jeune femme qui n'a pu trouver époux.

 

 

Reposoir - L'archange Michel

 Me fallait il donc voir pour croire ... j'ai regagné la longue allée ombrée que le mur mitoyen sépare du carré des suppliciés. L'allée se termine par une petite porte de bois verrouillée qui limite les errances des voyageurs du temps.

 

Porte des charretiers

      Ou plutôt, elle forme une boucle qui mène au pied d'une porte que les charretiers chargés de monticules de corps mutilés, empruntent de nuit, à la sauvette, avant de terminer leur besogne et de garnir les deux  fosses toutes proches (dont la localisation est alors tenue secrète), creusées dans le terrain conventuel. 

 

 

Linteau de la porte des charretiers - jardin de Picpus

Frappée par l'émotion autant que par la fatigue, je prends place sur le banc de pierre. Et mon imagination parvient à restituer facilement le sordide spectacle d'une nuit d'épouvante.

 

porte des charretiers et 3e fosse (non utilisée) - Jardin

Non loin de la "porte des charretiers",  deux bornes de pierre délimitent le périmètre d'une troisième fosse, heureusement non utilisée.

 

Reliquat de la porte manant à la chapelle des Augustines

Une porte de pierre béante  a miraculeusement survécu, contre vents et marées : c'est  ce qui reste de la chapelle des Chanoinesses Augustines, réquisitionnée et transformée en bureaux, où les fossoyeurs s'employaient à trier les effets personnels des suppliciés.

 

Photo 342

Le calme a succédé à la tempête et les familles des suppliciés se sont retrouvées dans la plus grande discrétion ; elles se sont concertées pour tenter de retrouver  les restes de leurs proches pour les honorer avec dignité. Après bien des tribulations, les proches endeuillés parviennent à racheter les terrains où séjournent leurs défunts.

La paix est revenue habiter les âmes.

 

 

 

Repost 0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 23:46

 

 

 

A ma grande surprise l'imposante porte de fer bleu n'a opposé aucune résistance Je me trouve parachutée dans un espace uniformément végétal, où se côtoient en parfaite harmonie, tous les dégradés de verts qu'il soit possible d'imaginer.

 Côté éclairé, un mur protecteur ou s'adossent  des grimpants est bordée d'une allée sablonneuse. De l'autre, des arbres sagement alignés  rappellent la galerie d'un cloître, où l'ombre et la lumière s'opposent et se complètent.

 Le soleil  encore très haut dans le ciel, darde ses rayons à la verticale sur un rectangle central dont le  gazon tondu de près,  me parait immense. La "nef",  déserte et figée, attire comme un aimant une clarté incandescente . 

 

Un coin des jardins de Picpus

  Abasourdie par ma confrontation inattendue à  un monde qui me parait codé et chargé de symbolisme, je parviens à intégrer un étrange sentiment de solitude, sans  que pour autant, la mélancolie ne parvienne à me gagner. Je déambule avec circonspection en direction du "choeur". En chemin, plusieurs murets délimitent ça et là, des retraits qui se prêtent spontanément au repos et à la méditation.    

 

Allée ombragée longeant le cimetière - Jardin de Picpus

J'apprécie ces replis et cette marche régulière et mesurée dans l'allée rectiligne, protégée du soleil brûlant, et bordée d'un mur suffisamment haut pour susciter à la fois  sentiment de sécurité, et curiosité naturelle volontiers contenue.

 

Muret séparant les jardin du cimetière de Picpus

       Des arbustes aux couleurs variées confèrent aux murs de pierre une physionomie bienfaisante. Dans un havre insoupçonné de calme et de paix, les rares promeneurs, absorbés par d'intimes réflexions, se contentent de chuchoter.


Porte donnant sur le cimetière de Picpus

      Enfin parvenue au bout du chemin,  une inoffensive petite porte bleue signale sobrement l'entrée d'un sanctuaire. 


Tombe de Lafayette - bouquets de drapeaux

      Par l'entrebâillement de la porte, un accolade de drapeaux  jaillit soudainement. Un vent léger  donne vie aux couleurs : elles s'agitent comme des flammes. 

 

 

Tombe de Lafayette 1

      La tombe du Marquis de la Fayette, héros de la Révolution américaine s'étend devant moi.

Jeune orphelin, Gilbert Motier, futur Marquis  de Lafayette épouse à l'âge de dix-sept ans Marie de Noaïlles qui l'introduit à la maison du roi. Ses liens d'amitié avec un certain Benjamin Franlin qui est venu implorer de l'aide, ne sont pas un secret. Bravant l'autorité du roi, Lafayette refuse une charge qui lui aurait permis de vivre dans l'aisance...Agé seulement de dix-neuf ans,  il s'engage aux côtés des Insurgés américains  et prône les idées nouvelles de liberté et d'Indépendance qui feront des Etats-Unis d'Amérique une nation désormais libre d'accomplir son destin. De l'autre côté de l'Atlantique, les idées libérales font leur chemin. Treize ans plus tard, Lafayette se distingue encore...Fervent avocat de l'abolition de l'esclavage, il présente à l'Assemblée Constituante de juillet 1789, un projet de la Déclaration des Droits de l'Homme,  et encourage le port de la cocarde tricolore...

la France à son tour se libère du servage d'une monde ancien dans laquelle la bourgeoisie montante, plus que le peuple, entend bien s'approprier des privilèges.

 

 

Tombe de Lafayette

      De nombreux témoignages de reconnaissances affluent à la mémoire de ce "héros des deux mondes", sous toutes les formes imaginables.

Les premiers soldats américains débarqués en France en 1917, viennent se prosterner devant sa tombe en s'écriant :

"Lafayette, nous voilà !" 

 

 

Tombe de Lafayette - Cimetière de Picpus

Tous les ans, le 4 juillet, Le Consul de l'Ambassade américaine ne manque jamais de se rendre en personne au cimetière de Picpus, pour déposer sur la tombe du Vainqueur de Yorktown une gerbe de fleurs.

De leur côté les hautes autorités française honorent également  celui qui a durablement diffusé dans le monde  une image  de la France, berceau des principes de liberté et d'égalité inscrits des deux côtés de l'Atlantique.

 

 


 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives