Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 08:07

 

Le serpentins se sont déployés et les notes de musique ont regagné les fils téléphoniques de leur portée

 

Galerie illuminée Noel 2010 Boulogne-Billancourt 4

 

les chants se sont  dilués dans l'air frais,  le carrosse est redevenu citrouille, les cochers se sont rétrécis  en besogneuses souris, les princes ont pris forme de crapauds ventrus, les chaussures Vuitton se sont avachies  en savattes... Les rubans des cadeaux ont été déliés, les restes des agapes accommodés, les parures de  cristaux de neige ont fondu, les petits hommes de fantaisie ont suivi en file indienne un long ruban et sont partis se confondre aux étoiles

 

 

 

Galerie illuminée Noel 2010 Boulogne-Billancourt 3

 

  les derniers convives ont pris congé,

 

 

 

Maestro après un repas de fête

 

les hôtes viennent de se déchausser avec un  indicible abandon.

 

 

Le jour se lève, et de minces filets rose percent l'opacité d'un ciel incertain. Voici l'heure où le ciel et la terre se confondent  encore. Dans quelques minutes leurs contours respectifs se délimiteront ; c'est l'état de grâce.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Armide - dans Evénements
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 22:48

 

 

Pour faire plaisir à Philae, link nous sommes allés très loin, à Saint-Peterburg...

 

Pas en Russie, mais, en Floride où au sortir d'une époustouflante visite du Musée Dali, nous nous sommes laissés choir sur un banc très spécial 

 

 

 Photo 9572

 

 

 Photo 9006

 

  pour admirer la mer,  chère à Hemingway...

 

La mer était si belle que le temps s'est arrêté.

 

 Photo 9573

 

 

 

A Saint Petersburg, le Musée Dali

 

 

 

Repost 0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 23:20

 

 

 

  L'air coupant force les larmes qui agitent les couleurs de la rue comme un kaléïdoscope

 

Rue Oberkampf vers Ménilmontant - Illuminée pour les fêt

 

Depuis l'avenue de la République, le ruban de la rue Oberkampf s'étire

 sur les hauteurs de Ménilmontant.

 

 

 

Rue d'Oberkampf - sapin de Noël

 

Bars à vins, merguez, pommes frites et  panini : couleurs et odeurs se mélangent.  Quelques réconfortantes silhouettes mythiques apportent un brin de convivialité ; nous avons la certitude de suivre le droit  chemin,

 celui qui en fin de course, mène chez soi.

 

 

 

Rue de Ménilmontant- dec 2010

 

  La rue de Ménilmontant, d'ordinaire bouillonnante d'activité s'est étrangement figée sous un déploiement de stalactiques luminescentes...

 

 

 

Clocher et rue de Ménilmontant illuminés

 

Les habitués se sont frileusement retranchés derrière leurs fenêtres

 et les petits commerces ont baissé

leurs rideaux métalliques.

 

 

 

Clocher de Ménilmontant illuminé

 

Le clocher de l'église de l'ancien village (annexé à Paris en 1860) se dresse, spectral, dans les interstices d'immeubles hauts de deux étages.

 

 

 

Clocher de Ménilmontant illuminé - vu de la rue Delaitre

 

Dans le retrait d'une petite rue de rien du tout, se reconstitue

 un "village de Noël" grandeur nature...

 

 

 

Repost 0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 17:18

 

 

 

La soirée se termine avant les douze coups de minuit. La ronde autour du monde s'achève dans un tourbillon onirique d'étoffes, de sourires,  de couleurs, de senteurs palpables ou imaginées.

 

Photo 448

 

Burkina Faso

 

 

Photo 483

 

Philippines

 

 

Photo 485

 

 Syrie

 

 

Photo 530

Photo 531

 

  Haut : Philippines

Bas : Cambodge

 

 

Photo 538

 

Bangladesh

 

 

Photo 505

Photo 506

 

  Philippines

 

  Photo 509

 

  Iran

 

  Photo 510

 

 

 

Photo 537

 

  Chine

 

 

 

 

Photo 521

 

  Inde

 

 Photo 544Photo 545

 

  Cameroun

 

 

  Photo 541Photo 543

 

  Congo

 

 

Photo 516

 

 

La planète occupe une modeste place dans le système solaire, mais elle est si riche, si généreuse que le tour de ses beautés est loin d'être bouclé. Octroyons-nous quelques instants pour reprendre souffle et découvrir une multitude  de santons  de France : laissons-nous captiver par leur univers et la présentation détaillée de leurs occupations quotidiennes.

 

 

Suivons le chemin qui mène chez Santounette :

 

http://santons-et-creches-de-provence.over-blog.fr/

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Armide - dans Evénements
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 19:39

 

Il y aura toujours une petite voix politiquement correcte pour nous rappeler que les missions religieuses se sont mises au service des puissants pour asservir les peuples. Peut-être...Sans doute...Sais pas, moi : j'étais pas née ! Les missionnaires n'ont sans doute rien inventé, et les  Américains en tête, continuent de prêcher le mensonge pour s'approprier le monde ... Je  proclame quant à moi, mon innocence de toutes les exactions commises dans un passé où je n'étais pas encore sur terre, et qu'il  nous a été laissé le soin d'en écoper les bavures. J'ai décidé que je ne puis battre indéfiniment ma coulpe pour des crimes et des abus commis par la classe montante des XVIII et XIX siècle qui a bien mangé, bien bu, bien vécu et laissé derrière elle...un déluge de larmes et de sang.

 

L'histoire, malheureusement se répète et la répression des peuples (classes modestes et moyennes confondues) est aujourd'hui organisée à l'échelle mondiale de façon beaucoup plus sournoise et  diabolique ;  les puissants du monde contemporain s'ingénient de façon très subtile, à entretenir un sentiment de culpabilité des pays du nord vis à vis des pays du sud, pour  persuader les premiers des grâces dont ils bénéficient  par rapport aux autres, tout en suscitant des sentiments de rancoeur et de convoitise chez ces derniers, qu'ils utilisent au mépris des règles d'ethique sociale obtenues de longue lutte chez nous : Le but de ces magiciens de la finance n'est certes pas d'offrir aux forçats de la terre des conditions de vie plus décentes, mais de niveler le monde entier vers le bas,  pour leur seul profit...

 

Toutes considérations mises à part, il ne me reste qu'à admirer des chefs d'oeuvres artisanaux façonnés à partir d'éléments végétaux ou minéraux extraits des sols et  produits par le coeur, les mains et l'imagination des hommes, des femmes et des enfants de leurs pays d'origine, en laissant de côté quelques instants, les affres d'un lourd passé qu'il nous est impossible de réécrire, et d'un avenir bien problématique pour tous...

 

  rien que pour le plaisir des yeux...

 

 

 

Crèche Mali

 

Crèche Ouganda 1

Crèche Ouganda 2

 

 

 

Crèche Sénégal

 

 

 

 

 Crèche Togo 1Photo 437

 

 

 crèche Tunisie

 

 

 

Photo 439

Photo 443

Photo 444

Repost 0
Published by Armide - dans Evénements
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 13:02

 

 

  Inlassablement, et sans états d'âme, le voyage se poursuit

 

Crèche de République Démocratique du Congo

 

en République démocratique du Congo ...

 

 

Crèche de Zimbawe

 

au Zimbawee ...

 

 

 

 

Crèche du Cameroun 2

Crèche du Cameroun 1

 

au Cameroun ...

 

 Crèche du Niger

Crèche du Niger

 

au Niger...

 

 

 

  Décor de crèche Egypte

Crèche Egypte 1

Crèche Egypte 2

 

en Egypte...

 

 

Crèche Gabon

 

au Gabon ...

 

 

 

Crèche Japon 

et à vol d'oiseau, au Japon  !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Armide - dans Evénements
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 22:52

 

 

Des flocons de neige, comme s'il en pleuvait, s'étaient donnés pour mission  de recouvrir la ville et depuis des semaines, préparaient activement Noël ...

Un besoin impérieux d'admirer les merveilles du monde extérieur nous a propulsés au dehors.

Nous avons rapidement trouvé abri dans une église du quartier qui ne payait pas de mine, dans l'espoir de trouver un havre chaleureux et confortable qui se prêterait au recueillement, afin que nos prières reçoive une attention favorable de la part du saint ou de la sainte patronne de tous les temps.

 

Nous avons franchi une porte sans prétention, presqu'anonyme, puis poussé avec une discrétion infinie celle du sas qui s'est ouverte sur une véritable caverne où toutes  grandes ouvertes, les portes des étables du monde entier nous souhaitaient la bienvenue

 

 

Crèche - Béthléem

 

 A Bethléem...

 

 Crèche du Burundi 1Crèche de Madagascar en buis

 

 à Madagascar ...

 

 

Crèche de Madagascar

 

 

Crèche de Madagascar

 

 

Crèche Cap Vert

 

 au Cap Vert...

 

 Crèche d'Afrique du Sud

 

en Afrique du Sud...

 

 

 

Crèche de Corée du Sud

 

en Corée du Sud...

 

 

 crèche de Burundi 2Crèche du Burundi 3

 

 au Burundi...

 

 

 Crèche KenyaCrèche Kenya 2

 

au Kenya...

 

 

 

Crèche Burkina Faso

 

 Crèche Burkina Faso

 

au Burkina Faso...

 

 

Crèche de Burkina Faso

 

  Réalisée par un enfant de 12 ans (cacahouettes, paille, alumette, personnages de plâtre), ce petit chef d'oeuvre a été offert à la paroisse par l'ambassade de Burkina Faso.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Armide - dans Evénements
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 20:45

 

 

 

 

  Dans un désert lointain, des astronomes ont mis au point des téléscopes surpuissants qui permettent de sonder les étoiles 

 

Fêtes 2010 - Printemps de jour

 

Mais croit-on vraiment parler aux étoiles, quand la majorité d'entre elles ont disparu depuis des millénaires ?

 

Constellations des fêtes 2010 - Printemps Haussmann

 

  Ce sont aux radiations qui leur survivent que nous nous adressons. Mais les illusions ne sont-elles que des chimères ? 

 

Noel 2010 Printemps Haussmann

 

  "Chaque être, par le simple fait de vivre, émet une radiation qui se projette dans l’espace.(...)

 

Fêtes 2010 - Printemps la nuit

 

 Pareille aux étoiles, cette radiation continue de voyager, peut-être même éternellement, même lorsque la personne qui est à l’origine de cette émission a disparu.

 

 Fêtes 2010 - Printemps Haussmann

 

Lorsque tout s’éteint, pendant la nuit, lorsque tout est silencieux, lorsque tu es distrait, c’est à ce moment-là que les signaux arrivent, comme la lumière des étoiles mortes. C’est ça les fantômes. » (p 43-44)

 

Fêtes 2010 - Coupoles du Printemps illuminées

 

(" La Nostalgie de la lumière », de Patricio Guzman (Chili),

 

 

 

 

Repost 0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 00:25

 

 

 

 

  Il faisait effroyablement froid; il neigeait depuis le matin; il faisait déjà sombre; le soir approchait (...)

 

avenue Victor Hugo - Noel

 

 Au milieu des rafales, par ce froid glacial, une pauvre petite fille marchait dans la rue: elle n'avait rien sur la tête, elle était pieds nus.(...)

 

Voilà la malheureuse enfant n'ayant plus rien pour abriter ses pauvres petits pieds. Dans son vieux tablier, elle portait des allumettes : elle en tenait à la main un paquet. Mais, ce jour, la veille du nouvel an, tout le monde était affairé. Par cet affreux temps, personne ne s'arrêtait pour considérer l'air suppliant de la petite qui faisait pitié. La journée finissait, et elle n'avait pas encore vendu un seul paquet d'allumettes.

 

 

 

 

avenue Victor Hugo Noël 2

 

Tremblante de froid et de faim, elle se traînait de rue en rue. Des flocons de neige couvraient sa longue chevelure blonde. De toutes les fenêtres brillaient des lumières: de presque toutes les maisons sortait une délicieuse odeur, celle de l'oie, qu'on rôtissait pour le festin du soir : c'était la Saint-Sylvestre. Cela, oui, cela lui faisait arrêter ses pas errants.
Enfin, après avoir une dernière fois offert en vain son paquet d'allumettes, l'enfant aperçoit une encoignure entre deux maisons, dont l'une dépassait un peu l'autre. Harassée, elle s'y assied et s'y blottit, tirant à elle ses petits pieds.
Mais elle grelotte et frissonne encore plus qu'avant et cependant elle n'ose rentrer chez elle. Elle n'y rapporterait pas la plus petite monnaie, et son père la battrait. L'enfant avait les mains gelées.

 

 

Avenue Victor Hugo - vitrine la nuit - Noël

 

 

  L'enfant avait ses petites menottes toutes transies. «Si je prenais une allumette, se dit-elle, une seule, pour réchauffer mes doigts?» C'est ce qu'elle fit. Quelle flamme merveilleuse, c'était ! Il sembla tout à coup à la petite fille qu'elle se trouvait devant un grand poêle en fonte, décoré d'ornements en cuivre. La petite allait étendre ses pieds pour les réchauffer lorsque la petite flamme s'éteignit brusquement. Le poêle disparut et l'enfant restait là, tenant en main un petit morceau de bois à moitié brûlé.

 

 

 Brasserie place Victor Hugo - Noël

 

 

Elle frotta une seconde allumette. La lueur se projetait sur la muraille qui evint transparente. Derrière, la table était mise, elle était couverte d'une elle nappe blanche, sur laquelle brillait une superbe vaisselle de porcelaine.
Au milieu, s'étalait une magnifique oie rôtie, entourée de compote de pommes. Et voilà que la bête se met en mouvement et, avec un couteau et une ourchette fixés dans sa poitrine, vient se présenter devant la pauvre petite.
Et puis plus rien. La flamme s'éteint.

 

 

 

 

Place Victor Hugo, Paris 16 - Arbres de Noel

 

 

L'enfant prit une troisième allumette, et elle se voit transportée près d'un arbre de Noël, splendide. Sur ses branches vertes, brillaient mille bougies de couleurs
De tous côtés, pendait une foule de merveilles. La petite étendit la main pour saisir la moins belle. L'allumette s'éteint. L'arbre semble monte vers le ciel et ses bougies deviennent des étoiles

 

 

 

 

 Quartier Victor Hugo - boutique illuminée pour Noël

 

 

Il y en a une qui se détache et qui redescend vers la terre, laissant une traînée de feu. " Voilà quelqu'un qui va mourir ", se dit la petite.
Sa vieille grand-mère, le seul être qui l'avait aimée et chérie, et qui était morte il n'y avait pas longtemps, lui avait dit que lorsqu'on voit une étoile qui file, d'un autre côté une âme monte vers le paradis.
Elle frotta encore une allumette: une grande clarté se répandit et, devant
l'enfant, se tenait la vieille grand-mère.
-" Grand-mère, s'écria la petite, grand-mère, emmène-moi. Oh ! tu vas me
quitter quand l'allumette sera éteinte.Tu t'évanouiras comme le poêle si chaud, le superbe rôti d'oie, le splendide arbre de Noël. Reste, je t'en prie, ou emporte-moi."


Et l'enfant alluma une nouvelle allumette, et puis une autre, et enfin tout le paquet, pour voir la bonne grand-mère le plus longtemps possible. La grand-mère prit la petite dans ses bras et elle la porta bien haut, en un lieu où il n'y avait plus ni de froid, ni de faim, ni de chagrin : c'était devant le trône de Dieu.

 

 

Avenue Victor Hugo - Noël 3

 

Le lendemain matin, cependant, les passants trouvèrent dans l'encoignure le corps de la petite; ses joues étaient rouges, elle semblait sourire; elle était morte de froid, pendant la nuit qui avait apporté à tant d'autres des joies et des plaisirs.

 

 

  (Hans Christian Andersen)

Repost 0
Published by Armide - dans Lectures
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 17:24

 

 

 

 

A qui, cette patte ?

 

A qui cette patte

 

 

Zelda veut connaître le dessous de l'affaire

 

Tiens, c'est parti !

 

 

Un morceau de patte traîne sous la porte

 

Mais... la revoilà !

 

Zelda et Maestro petit jeu

 

Ah ! C'est toi ! Accroche-toi à la porte, je tire !

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives