Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 23:25

 

      Est-ce l'heure déjà ? 

Je nage dans le flou et l'opacité vaporeuse de petits sommes, je suis tantôt ici, tantôt ailleurs. J'émerge de la brume caniculaire, pour apprécier à sa juste valeur la teneur voluptueuse du sommeil, et me laisser couler, une fois encore, dans ses profondeurs...

Photo 6300
Photo 6301

 

Non, l'heure est passée, la messe est dite.

  Alors, rien qu'un petit somme de plus ne fera plus bouger d'un poil ce qui est indéfectiblement scellé.

Il fait beau, et je me suis lancé tout guilleret à la poursuite des odeurs matinales toutes fraîches et vibrantes que nappait l'ombre des platanes du boulevard ; j'ai humé avec délicatesse les petites fleurs vivaces qui contre toute attente, persistent à réapparaître d'un été à l'autre, en s'agrippant aux mottes rocailleuses et arides, lesquelles délimitent le périmètre de jardins partagés déjà très chauds, de si bonne heure . Dans les replis rafraîchissants d'un caniveau, j'ai deviné sa présence. Mu par l'urgence impérieuse de mon inclination naturelle, j'ai entrepris avec ardeur d'arpenter les trottoirs de  l'avenue la plus escarpée et la plus fréquentée du village de Ménilmontant, sans trouver sa trace. J'ai coupé par une petite rue tortueuse au pavé brûlant, aux murs déserts...Épuisé, je l'ai trouvé là, vêtue de sa petite robe noire galonnée d'or, discrète et réservée comme une  violette retranchée dans la douceur duveteuse de ses contours. Elle se tenait, douce et soumise aux côtés de sa duègne. Et moi, dans toute cela ... 

 

Photo 6779

me risquerais-je même à murmurer son nom dans l'intimité secrète de mes rêves 

"Concita...Concita Chihuahua,

sois belle et parle moi" 

 

 

 

 

Repost 0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 23:39

 

 

 

 

 

     Il faut bien des souris...

 Maestro et l'ordi

      pour mordre un chat !

 

 

 

 


Repost 0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 22:37

 

 

 

 

 

 

 

En France, on se réfère à la fameuse "toilette de chat" pour faire allusion à l'accomplissement escamoté, par nos congénères humains, d'un devoir d'hygiène.

En Anglais, le  "cat nap" renvoie au petit somme éludé... du chat qui ne dormirait  que d'un oeil, avant de vaquer à d'autres jeux.

Autant d'expressions  pour évoquer, à tort ou à raison,  l'amateurisme et la désinvolture aristocratiques affichés par nos  félins ; les greffiers du monde  se contenteraient  d'esquisser avec détachement les activités vitales de l'existence, jusqu'à les faire paraître accessoires.

 

Ainsi va la vie...

 

Mines de Zelda 1

 

Qui a tout, 

 

Mines de Zelda 3

ne tente plus rien.

 

Mines de Zelda 5

 

Quand le chat est las

 

Mines de Zelda 4
les souris dansent

 

Mines de Zelda 7

 

"Mais pardonnez, déjà je m'abandonne, Tout mon corps s'apaise, je rentre en moi-même pour retrouver, un instant seulement, mon état de béatitude, et de plénitude protoplasmique".

 

 

Repost 0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 01:04

 

 

 de la part d'Uppsala qui éclaire nos journées par son regard optimiste et plein d'esprit sur notre monde, celui qui nous entoure, celui auquel nous prenons part.

 

link.

La lecture de ses réflexions quotidiennes, qui nous nourrit des perspectives éclairées et originales sur les petits travers et les bizarreries de la vie, est un "remontant" qui  devrait indubitablement faire l'objet d'un remboursement de la Sécurité Sociale, tant elles parviennent sous la forme de critiques constructives et d'espiègles  facéties de langage, à changer notre regard sur la relativité de nos vagues à l'âme en nous proposant  de garder les pieds sur terre, et de cultiver la sérénité..

 

 

 

pistol

 

Un grand merci à notre amie Simone, alias Uppsala, pour sa délicate attention à laquelle Pistol et moi-même avons été sensibles.

 

Bonnes lectures !

 

 

 

Repost 0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 18:22

 

 

 

           Samedi dernier, ma maîtresse à moi m'a trouvé pâlot. Il a été décidé qu'un changement de climat me ferait du bien. Alors, nous avons sorti la décapotable qui fend le vent et file plus loin que les limites de notre village,  plus prestement  que mes quatre pattes, (même si celles-ci ont pratiquement repris leur service normal), et  nous sommes allés respirer l'air dans nos montagnes

Buttes-Chaumont - Pistol 1

En chemin, un peu enivré par le choc de retrouvailles tant espérées, tant attendues, j'ai eu le sentiment, en m'apercevant que je portais mon collier à l'envers, qu'au gré des tribulations qui ont affecté ma vie, au cours de ces derniers mois, je commençais à m' encroûter. Mettons ceci, si j'en juge, sur le compte de l'appréhension à la perspective de retrouver mon monde. 

Encore vulnérable , je redécouvre,  avec l'étonnement émerveillé de mes premiers jours, mon univers...

Je me souviens : j'y suis maintenant ...

et l'expérience acquise au fils des ans,  me permet désormais de le considérer de plus haut. 

 

Pistol-Buttes-Chaumont 2

Progressivement, ils me reviennent par bouffées, les souvenirs  : un univers  de douces violences, avec ses langages, ses codes, ses règles du "Tout-Ou-Rien"...

Je ne sais plus tout à fait où est ma place dans tout cela.

 Contre toute attente, le monde réel, perdu dans les oubliettes, m'aborde, avec mille précautions, chargé de délicates prévenances  comme un ami qui vient aux nouvelles après un rude coup du sort, et vous étreint avec  bonheur

 

Pistol- Buttes-Chaumont

Par milliers, des sensations anciennes se rappellent simultanément à mon souvenir. Je m'étire à leur rencontre. Il me faut tout réapprendre. Je reprends contact... Je deviens moi !

 

 

Buttes-Chaumont - Guignol

 

Cette pimpante guérite n'est pas une niche. Elle appartient à un certain  Guignol qui a la redoutable réputation d'avoir une tête  plus dure que la mienne. Autant laisser cela aux enfants...

 

Buttes-Chaumont - lampadaire

      Déterminé à me rapproprier mes réseaux, j'ai escaladé avec pugnacité l'herbe renaissante sur la face ensoleillée du coteau.

J'ai voulu tester l'inaltérabilité de toutes mes facultés, en tentant de viser très haut, le  réverbère qui fait office de confident. Mais à trop vouloir forcer ses talents, mon corps s'est figé quelques longues secondes en équilibre instable avant de choir avec grâce sur son fondement, 

Il me faudra encore voir venir...

 

Restaurant la Puebla (Chez Julien) Buttes Chaumont

 

    Mon retour dans le monde  s'est déroulé dans la joie : j'ai retrouvé les habitués de la montagne, qui suant et soufflant, foulent les allées sablonneuses des Buttes Chaumont,  exigeant la voie libre, tels des trains grande vitesse. Aujourd'hui, ce sont eux qui se sont arrêtés sur mon passage, tandis que je courais avec empressement de gauche à droite, puis dans le sens inverse pour saluer les fleurs, flairer l'herbe tendre, et me perdre sur la terre fraîche et odorante au pied d'un massif. Les joggers se montraient bienveillants, encourageants : sur mon passage, j'ai même entendu :

"Mais il est en pleine forme !"

Les enfants qui pagaillaient dans leurs aires de jeux, abandonnant leur ballon, se sont précipités à ma rencontre, tandis que parti, à la conquête d'une Belle, enchaînée à sa maîtresse, (laquelle toute entière occupée à capter des UV, prenait racine dans le gazon), je pris le parti d'ignorer leurs appels.

 

 

Buttes-Chaumont

 A bord de mon coupé, je me laisse glisser avec une  voluptueuse lassitude, dans une allée bordée de camaïeux luminescents, sous la blancheur immaculée des confetti odorants qui constellent certains arbres. Le Soleil encore doux m'a ouvert tout grand les bras avec tendresse et sollicitude, 

Le printemps à mon sens c'est toujours une Grande Première

 

 

 

Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 22:55

 

 

Vous avez un toit, une couche molle, des caresses, de la nourritre et de l'eau à volonté, il fait bon, la vie est belle, tout plane...


Photo 030

 

      mais il peut arriver qu'en un  instant seulement, votre vie bascule en sens inverse...

 

Mines de Zelda 1

que le chaos, la peur, la faim, la mort étreignent nos vies, aussi modestes soient-elles


Maestro Les femmes se font attendre !

      Zelda et Maestro, et tous leurs comparses chanceux  se joignent à Pistol pour vous transmettre un appel important :

 

Les chiffres : Reste / But

-14504 / 12500000 clics
-600 / 500000 vidéos*
-2 / 1786 SMS*
-3 / 2500 euros*

"L’actualité animalière aujourd’hui se situe au Japon où hommes et animaux, unis dans un même désarroi doivent faire face à une situation exceptionnelle.
Comme les associations humanitaires, les associations de protection animale se mobilisent pour venir en aide aux animaux sinistrés du Japon.

Au-delà du drame humain qui s’est joué, Actuanimaux ne pouvait rester inactif devant le sort des animaux confrontés au froid, à la faim et à de multiples traumatismes.
C’est pourquoi dès l’annonce de la catastrophe, Actuanimaux a pris des contacts pour savoir comment être le plus efficace aux côté des associations nipponnes de protection animale.

Nous sommes donc en train de mettre sur pied une action solidaire par l’intermédiaire d’une association internationale qui se prépare à envoyer une équipe sur place (nous vous en dirons plus dès que possible).
Vos clics vont servir cette fois ci à contribuer au sauvetage (prise en charge, nourriture, soins vétérinaires) des animaux japonais en détresse.
Etant donnée l’urgence, nous n’attendrons pas que le montant fixé de 2500 euros soit totalement réuni pour commencer à envoyer les sommes utiles à ces multiples sauvetages.

Nous savons que nous pouvons compter sur vous, merci d’être une fois de plus au rendez vous de la solidarité pour les animaux en souffrance !"

link


Repost 0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 11:01

 

 

Un pas devant l'autre,

Un jour à la fois,

 

Photo 693

 

Une envie de progresser,

de la persévérance, 

de la patience,

beaucoup de patience...


"des petites croix, des petites, croix, toujours des petites croix"... (je ne suis pas le "Ponçonneur des lilas" - pourtant mon flair ne me trahit pas...le printemps arrive, comme moi, à petits pas...

 

Des petites croix à partir du centre d'un petit coin de tissus. L'une s'ajoutant à l'autre pour prendre le ralais d'une image, d'un message d'amitié adressé à Hauteclaire link, de tout notre coeur.

 

 

Repost 0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 17:01

 

 

      Notre visite chez le véto-acupuncteur vient de confirmer l'évolution favorable de la situation : l'homme de l'art était agréablement surpris par la rapidité de mes progrès, surtout compte tenu de la force du mal qui s'est abattu sur mon pauvre dos. "Vraiment impressionnant ", a-t-il ajouté, en me transformant une fois encore en pelote d'épingles.

 

 

Pistol en route pour la gare St Lazare - en poussette

 

Il est vrai qu'au cours des semaines qui ont suivi ce jour fatidique, j'ai insensiblement réappris à vivre et à me redéployer un peu plus chaque jour. Nous avons rapidement réalisé que  la poussette destinée aux petits humains, récupérée en catastrophe dans les souvenirs de famille - aussi touchante ait été l'attention - ne pouvait contenir plus longtemps mon exubérance  naturelle.

 

 

Pistol endormi dans sa poussette


Il a fallu trouver plus grand, plus fonctionnel, plus adapté à ma morphologie, et tellement plus confortable.

Las de faire le compte des pigeons du quartiers, et dans l'attente de pouvoir réintégrer mon fief, je me laisse gagner par le sommeil.

 

Chauffeur ! A la maison !

 

 

 

Repost 0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 23:54

 

 

Depuis des temps immémoriaux, mes pattes s'étaient retournées dans le sens inverse de la marche...Elles se trouvaient simplement à mes côtés, mais je ne ressentais plus l'utilité de leur présence ...

J'occupais mes journées et mes nuits à chauffer mes coussins.

Elle m'avait calé dans une voiturette, nourri, lavé, massé, emmené consulter des spécialistes...

 La messe était-elle dite ? 

 

A qui est cette patte

 

Comblé de tendre sollicitude, je semblais me contenter d'une morne retraite dans ma douillette couche. Au fil du temps pourtant, l'ennui m'a parfois rendu  morose, insidieusement tyrannique : par moments, je me suis même surpris à aboyer des ordres...

 

Pistol sort de sa tente 2

 

Et puis, j'ai réfléchi : je ne pouvais me laisser abattre par le sort, ni continuer à le subir ; j'ai alors entrepris d' évaluer l'état de mes ressources : il m'en restait quelques unes... et j'ai commencé à avancer, imperceptiblement sur le ventre, avant de redécouvrir la puissance de mes cuisses, la force de mes genoux. J'ai trouvé le moyen de me glisser par ici, suis parvenu à me hisser par là, à atteindre  les endroits les plus improbables, les plus inaccessibles...


Pistol sur ses pattes

 

Et ce matin, contre toute attente, j'ai retrouvé ma position naturelle.

Je viens de traverser à une vitesse à laquelle nul n'était plus habitué, la surface habitable de toute ma tribu.

J'ai retrouvé mon aplomb et ma bonhomie naturelle.

Tout le monde est content : SONNEZ TROMPETTES !

 

Pistol regagne sa couche sur ses pattes

 

Quelques  pas retrouvés, quelques balades dans l'avenir, sans doute.

Pour le moment, je retrouve avec satisfaction le réconfort de mes couettes. 

 

 

Repost 0
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 17:24

 

 

 

 

A qui, cette patte ?

 

A qui cette patte

 

 

Zelda veut connaître le dessous de l'affaire

 

Tiens, c'est parti !

 

 

Un morceau de patte traîne sous la porte

 

Mais... la revoilà !

 

Zelda et Maestro petit jeu

 

Ah ! C'est toi ! Accroche-toi à la porte, je tire !

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives