Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 00:14

 

 

Dès l'aube, un transbordement était prévu de la clinique X à la clinique Y où devait se pratiquer le scanner. 

 

A la clinique X,  où reposant dans son box, notre malade  sortait d'un sommeil léthargique, l'équipe médicale avait changé et  ne semblait pas très au courant...

 

Stoppée net dans le hall d'entrée, il m'a été demandé de " patienter" un moment qui m'a paru une éternité avant qu' une dame en blanc très affairée ne sorte comme un diable d'une boite  de la grande salle pour m'apprendre qu'on m'attendait pour l'administration de médicaments . Déconcertée,  j'obtempérais avant de   hisser et de maintenir notre malade en sécurité sur sa chaise roulante (une poussette désaffectée récupérée parmi les souvenirs de famille au fond de la cave).

 

Nous habitons l'ancien village de Ménilmontant, annexé à Paris depuis 1860... aujourd'hui encore bien négligé  (tout comme les villages voisins de Belleville et Charonne) par les dessertes de transports en commun... Il nous a fallu entreprendre une longue longue marche pour gagner la première station de métro, avaler avec d'infinies précautions des volées d'escaliers, longer des couloirs noirs de monde qui s'entremêlaient comme des bretelles d'autoroutes, et ne pas perdre la carte, pour gagner les correspondances.

 

Enfin, nous sommes sortis de l'enfer et avons respiré avec délectation une goulée d'air pur... avant d'en retrouver un autre !

 

Le supplice s'est terminé vers treize heures, et c'est un Pistol éprouvé par les produits anesthésiants qu'il me fallait maintenant rapatrier selon les consignes à la clinique d'origine dodelinant sur sa chaise roulante. Restait à reprendre le chemin inverse ...

 

Puisque rien de particulier n'a été décelé lors de ce nouvel examen . . . le mystère reste entier.

 

Les autorités médicales semblent subodorer  une bizarrerie de la nature, un incident malencontreux : une infime particule osseuse aurait migré dans la moelle épinière...

 

En ce vendredi après midi d'octobre, le temps était doux, la météo nous souriait. Nous nous sommes remémorés nos longues balades...Un rayon de soleil réconfortant nous a caressé l'épaule.

 

 Puis nous avons peiné en gravissant la longue longue côte qui nous a enfin menés à la clinique...

 

Et là, nouvelle déconvenue à la clinique X où nous nous sommes tous deux trouvés parqués dans le hall d'entrée et superbement ignorés au milieu d'une belle pagaille, . Le client Pistol ne semblait  plus attendu ni désiré.

 

Je me suis finalement levée pour intercepter une fourmi ouvrière...Et Pistol a pu regagner sa couche en dépit de quelques regards désapprobateurs. Il y dort d'un sommeil réparateur..

 

Après quelques tergiversations qui se sont déroulées dans le calme (mais dans la fermeté quand même) j'ai également obtenu un entretien avec le premier magicien rencontré dans les lieux.

 

Une nouvelle vie doit s'organiser coûte que coûte.

 

En ce vendredi après midi d'octobre, le temps était doux, la météo nous souriait. Nous nous sommes remémorés nos longues balades...Un rayon de soleil réconfortant nous a caressé l'épaule...

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 22:07

 

 

Le vétérinaire attaché à Pistol a appelé la maison hier soir : la myélographie n'a rien montré qui laisse suspecter une hernie discale. Pas question de chirurgie dans l'immédiat... 

 

C'était la bonne nouvelle...

 

La moins bonne, c'est que justement rien n'étant visible à l'examen, il va falloir prévoir des explorations supplémentaires : de minuscules débris d'os pourraient avoir muté dans, ou à la périphérie de la moelle épinière, d'autres éléments indésirables pourraient aussi faire obstruction quelque part dans cette zone extrêmement sensible  (rupture d'un minuscule vaisseau sanguin, petit kystes etc).

 

 

 

  Pistol malade

 

 

La nuit a été calme. Pistol a pu satisfaire ses besoins, s'est restauré avec appétit, a dit le docteur. Et ce matin, on a pu faire l'impasse sur les anti-douleurs.. De son côté, la maîtresse, a dormi d'une seule traite et rattrapé un retard de sommeil accumulé au cours des deux dernières nuits.

 

Au saut du lit, nous nous sommes rendus au chevet du petit malade.

 

 

Le docteur a programmé une IRM qui aura lieu demain matin et qui permettra peut-être d'indiquer de façon plus précise la nature du mal. En tout état de cause, pour le moment, il s'agit de ne pas laisser s'atrophier  muscles et tendons

 

 

  Pistol ses premiers pas dans une vie nouvelle

 

 Un peu d'appréhension au début

 

 

 

Pistol paralysé les service du fauteuil roulant

 

Et voilà que tout reprend un peu de normalité : la station quadupède retrouvée a du bon !

 

 

Paralysé des antérieures la vie peut continuer

 

 

Une bonne goulée d'eau bien fraîche pour célébrer la vie...malgré tout !

 

 

handicapé et lla vie continue

 

 

 Quelque soit l'issue, la vie n'est pas finie, il ne saurait en être question

 

 Handicapé la vie continue

 

On fourre son museau partout. La clinique vétérinaire renferme dans ses moindres recoins d'insolites découvertes

 

 

Et roule mon boule !

 

Et roule, mon boule !

 

A chaque jour suffit sa peine...

 

 

 

 

 

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 18:54

 

 

La nuit a été calme (grâce aux injections de morphine) et à la présence calme et attentive de la Maîtresse allongée à ses côtés.

 

Mais dans la matinée,  la situation s'est dégradée : les pattes antérieures et la vessie sont complètement paralysées. Appel au médecintraitant dès l'ouverture du cabinet (comme recommandé par le véto intervenant de "Vétérinaires à Domicile"), mais le temps a paru bien long avant de recevoir une réponse laconique à nos appels et sans grand réconfort... 

 

L'ombre de Sainte Rita, patronne des cas difficiles est apparue sous la forme d'une voisine complaisante qui nous a indiqué une clinique ultramoderne située à deux pas de chez nous.

 

Nous avons immédiatement été reçus. Pistol a été admis dans cette clinique où sont programmées dès ce soir, une myélographie suivie de l'intervention qui devrait améliorer la situation.

 

Nous croisons les doigts, en nous préparant à affronter le pire, tout en espérant de toutes nos forces, un dénouement favorable.

Repost 0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 19:57

 

 

Vétérinaire à domicile vient d'être appelé d'urgence : Pistol ne boit plus, ne mange plus, souffre  et tremble...

 

Le docteur a diagnostiqué une hernie sacro lombaire. Il n'a pas caché que son était était grave avec risques de complications pouvant engager son pronostic vital.

 

Pistol a supporté sans broncher les six piqûres qui lui ont été administrées. Puis il s'est assoupi.

 

Le docteur a dit : "REPOS ABSOLU ".

 

Notre vetérinaire traitant va sans doute prescrire d'autres examens (scanners etc) qui lui permettront de décider du traitement à adopter.

 

Ce coup de l'adversité nous fait l'effet d'une bombe. Mais nous restons calmes et positifs...

Repost 0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 00:04

 

 

 

 

 

Comme à l'accoutumé, la sultane occupe sa place attitrée 

 

Photo 073

 

 

Son poste d'observation lui permet de dominer la situation.

 

  Elle veille scrupuleusement  à la tenue protocolaire des cérémonies quotidiennes 

 en son royaume.

 La lueur de son regard  balaie  les   recoins les plus infimes  de son  mon territoire .

 

 A ne pas s'y tromper, un événement troublant est en train de survenir.  

 

 

 

  Photo 025

 

"Il se poasse quelque chose, j'en ai l'intime conviction. Elle vient d'ouvrir la porte à un visiteur qu'on n'attendait pas. Un étrange remue-ménage rompt la quiétude vespérale de notre intimité. Quel importun vient ainsi perturber nos habitudes. Je suis inquiet..."

 

 

 

Photo 5707

 

  "Hurlant comme un voleur, il a traversé la maison  comme une bombe et, sans vergogne, a investi  notre meilleure cachette. Il s'est aussitôt transformé en pelote d'épingles d'où jaillissent encore des étincelles.La tension est palpable. Le danger est réel : nous actionons gyrophares et sirenes..."

 

 

Tigrou furieux

 

La nuit passant, le jour  suivant est arrivé. L'inconnu s'est enhardi et hasardé en des lieux réservés où il a cru trouver un havre :

 

  "Laissez-moi... mais laissez moi vous expliquer ..."

 

 

 Photo 191

 

 

 Après s'être abondamment restauré, le Chat Beauté en personne a commencé le récit de sa triste histoire :

 

Un Meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son Moulin, son âne, et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le Notaire, ni le Procureur n'y furent point appelés. Ils auraient eu bientôt mangé tout le pauvre patrimoine. L'aîné eut le Moulin, le second eut l'âne, et le plus jeune n'eut que le Chat. Ce dernier ne pouvait se consoler d'avoir un si pauvre lot "

 

Mes frères, disait-il, pourront gagner leur vie honnêtement en se mettant ensemble ; pour moi, lorsque j'aurai mangé mon chat, et que je me serai fait un manchon de sa peau, il faudra que je meure de faim. Le Chat qui entendait ce discours, mais qui n'en fit pas semblant "...

 

prit la fuite et échappa de peu à sa funeste destinée.

 

Mais commença pour lui une longue vie d'errance peuplée d'incertitudes et de péripéties....

 

 

Si les héros finissent toujours par triompher de l'adversité dans les contes, il n'en est pas toujours de même dans la vraie vie....

 

 

 

Tigrou et l'asperagus

 

Après être parvenu à déjouer bien des dangers, notre Maître Chat  a pu prendre sereinement place dans les lieux...pour quelques jours.

 

 

Photo 078

 

  "Et maintenant, il me serait doux de répondre à un nom..."

 

 

 

 

 

Repost 0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 23:20

 

 

 

 

Nous nous sommes trouvés emberlificotés

 

Pistol emberlificoté 

 dans une affaire embrouillée, un  serpent sans queue ni tête

 

 

Tour Eiffel - travaux ascenseur 2

 

Il y a quelques semaines, notre vie quotidienne a, sans crier gare, pris un tour inusité.  On nous a fait savoir que le pilier ouest de la tour Eiffel était fermé en raison de travaux de rénovation portant sur l'ascenseur, mais nous avons été  assurés que la situation n'était que temporaire et que la tour  ne s'effondrerait pas de sitôt.

 

Toutefois, cette situation, qui s'ajoutait à une suite d'incidents en série, a perturbé la marche coutumière de nos habitudes (les ascenseurs s'étaient donnés le mot et nous habitons au sixième étage) ... 

 

Pistol - rencontres au Trocadéro

 

 

  Nous nous sommes agités, avons cogité,  avons virevolté, 

 

avant de nous mettre en quête du bon sens du fil, en dénouant, un à un une multitude de noeuds : petits noeuds,  doubles noeuds, gros noeuds, noeuds coulants, noeuds de lapin, noeuds en queues de cochon... noeud de grappin, noeud de jambe de chien , noeud de croc et enfin, le noeud de l'évadé !

 

 Nous avons pris soin de fragmenter  la tâche à accomplir, méthodiquement, petit bout par petit bout, pour trouver enfin...

 

 

Tour Eiffel noyée dans les arbres 

La lumière au bout du tunnel !

 

Tour Eiffel - Arbres

 

Les éléments sont réapparu du chao 

 

Tour Eiffel - étages 1 et 2 dans les feuillages

 

 Ils se sont enchaînés les uns aux autres pour former un ensemble équilibré,  homogène et rassurant

 

Tour Eiffel - cou

 

morceau par morceau, un jour après l'autre ...

 

 

 

Champ de Mars et Tour Eiffel

 

On dit que pour retrouver la sérénité il suffit souvent de replacer ses difficultés  en perspective et de les considérer avec recul

 

 Champ de Mars - pièce d'eau et Tour Eiffel

 

"Temps frais, mais ensoleillé. Avec nos amicales pensées du Champ de Mars."

 

Champ de Mars - Pistol en gros plan

 

 Après avoir dénoué  les sacs de noeuds, renouons les liens de l'amitié.

 

 

Tout va bien, alors, poursuivons notre route!

 

 

 

 

Repost 0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 21:09

 

 

 en attendant notre retour.

 

LETTRE D'UN RESPONSABLE D'UNE FOURRIERE

Je crois que notre société a besoin qu'on attire son attention là-dessus.
En tant que responsable d'une fourrière , je vais partager quelque chose avec vous... un regard de l'intérieur, si vous me le permettez.

Tout d'abord, tous les vendeurs/éleveurs d'animaux devraient travailler au moins UN JOUR dans une fourrière.
Peut-être qu'en voyant ces regards tristes, perdus... les yeux troublés, vous changeriez d' avis sur l'élevage et la vente à des personnes que vous ne connaissez même pas.
Ce chiot que vous venez de vendre finira probablement dans ma fourrière quand il ne sera plus une jolie boule de poils.
Alors... comment vous sentiriez-vous si vous saviez qu'il y a 90% de chances que ce chien ne sorte jamais de la fourrière s'il y arrive seulement ? Qu'il soit de race ou non.
50% des chiens qui entrent dans mon centre, abandonnés ou venant de la rue, sont de race pure...
Les excuses les plus fréquentes que j'entends, sont :
-“Nous déménageons et nous ne pouvons pas emmener notre chat/chien”.
Vraiment ? Où déménagez vous pour ne pas pouvoir prendre d'animal et pourquoi avoir choisi cet endroit et pas un autre où vous pourriez le garder ?
-“Le chien est devenu plus grand qu'on pensait”. Et quelle taille croyiez-vous qu'un Berger allemand avait ?!
-“Je n'ai pas de temps pour m'en occuper” - C'est vrai ? Je travaille 10 ou 12 heures par jour et j'arrive quand même à trouver du temps pour mes 6 chiens.
-“Il nous abîme toute la cour” - Pourquoi ne le prenez vous pas à l'intérieur avec vous ?

On me dit toujours “Pas la peine d'insister pour lui trouver un foyer, nous savons qu'il sera adopté, c'est un bon chien”
Ce qui est triste c'est que votre animal ne sera PAS adopté.... et savez-vous combien une fourrière est stressante ?
Laissez-moi vous raconter :
L'animal a 72 heures pour trouver une nouvelle famille à partir du moment où vous le laissez.
Parfois un peu plus si la fourrière n'est pas pleine et arrive à se débrouiller pour le garder en parfaite santé.
S'il prend froid, il meurt.
Il sera confiné dans une petite cage, entouré des aboiements et des pleurs de 25 autres.
Il devra se débrouiller seul pour manger et dormir.
Il sera déprimé et pleurera constamment sur la famille qui l'a abandonné.
S'il a de la chance, et si j'ai assez de bénévoles, il pourra être sorti de temps en temps.
Sinon, il ne recevra aucune attention, sauf une assiette de nourriture glissée sous la porte de la cage et quelques giclées d'eau.
Si le chien est grand, noir ou d'une race "bull" (pitbull, mastin …), vous l'avez conduit à la mort du moment où il a passé la porte. Ces chiens ne sont généralement pas adoptés.
Peu importe qu'il soit "doux" ou "dressé"...
Si le chien n'est pas adopté dans les 72 heures suivant son entrée et que le refuge est plein, il sera sacrifié.
Si le refuge n'est pas plein et que le chien est suffisamment gentil et d'une race attractive, il est possible que son exécution soit repoussée, mais pas pour longtemps.
La plupart des chiens sont mis en cages de protection et sont sacrifiés s'ils montrent la moindre agressivité.
Même le chien le plus calme est capable de changer dans un tel environnement.

Si votre chien est contaminé par la toux du chenil (traquéobronchite infectieuse canine) ou toute autre infection respiratoire, il sera sacrifié immédiatement, simplement parce que les fourrières n'ont pas les moyens de payer des traitements à 150 euros.
Et voici quelque chose sur l'euthanasie pour ceux qui n'ont jamais été témoins de comment un animal parfaitement sain sera sacrifié :
En premier lieu, il sera sorti de sa cage en laisse.
Les chiens pensent toujours qu'ils vont se promener, ils sortent heureux, remuant la queue... jusqu'à ce qu'ils arrivent à la "chambre", là ils freinent tous des 4 pattes.
Ils doivent sentir ou capter la mort ou sentir les âmes tristes qui ont été laissées là.
C'est bizarre mais ça arrive avec tous sans exception.
Le chien ou chat sera tenu par 1 ou 2 techniciens vétérinaires, en fonction de sa taille et de sa nervosité.
Ensuite, un spécialiste de l'euthanasie ou un vétérinaire entamera le processus de trouver une veine dans sa patte avant et il lui injectera la dose de “substance rose”.
Espérons que l'animal ne prenne pas peur en se sentant immobilisé. J'en ai vu se griffer eux-mêmes et finir couverts de leur propre sang, rendus sourds par les aboiements et les cris.
Tous ne “dorment” pas immédiatement. Parfois ils sont pris de spasmes pendant un instant et se souillent.
Une fois terminé, le cadavre de votre animal sera empilé comme un bout de bois, dans un grand congélateur, avec tous les autres animaux en attendant qu'on vienne les chercher comme des déchets.
Qu'arrive-t-il ensuite ? Il sera incinéré ? Ils le conduisent à la décharge ? Ils le transforment en nourriture pour animaux? Vous ne le saurez jamais et vous ne vous poserez probablement jamais la question.
Ce n'était qu'un animal et vous pouvez toujours en acheter un autre, non ?

J'espère que si vous avez lu jusqu'ici, vous avez eu les yeux troublés et que vous ne pouvez pas vous sortir de la tête les images qui occupent mon esprit tous les jours quand je rentre chez moi après le travail.
Je déteste mon travail, je déteste qu'il existe et je déteste savoir qu'il existera toujours à moins que vous changiez et vous rendiez compte des vies que vous gâchez, bien plus nombreuses que juste celle que vous laissez à la fourrière.
Entre 9 et 11 millions d'animaux meurent quotidiennement dans les fourrières et vous êtes les seuls à pouvoir arrêter cela.
Je fais tout mon possible pour sauver les vies que je peux mais les refuges (fourrières) sont toujours pleins et chaque jour il y a plus d'animaux qui entrent que ceux qui sortent.
Je veux juste insister sur ce point : NE FAITES PAS D'ELEVAGE OU N'ACHETEZ PAS D'ANIMAUX TANT QU'IL Y EN A QUI MEURENT DANS LES FOURRIERES.
Détestez-moi si vous voulez. La vérité est douloureuse et la réalité est ce qu'elle est.
J'espère juste qu'avec ce texte au moins une personne aura changé d'avis sur l'élevage et l'abandon de son animal dans une fourrière ou sur l'achat d'un chien.
Espérons qu'un jour quelqu'un vienne à mon travail et me dise "j'ai lu cela et je veux adopter".
Ca vaudrait la peine.

Si vous voulez que la situation change, renvoyez ce texte à tous vos contacts.

Jazz M. Onster.




Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 18:41

 

 

et pour les chats !

 

la canicule et nos animaux

 

 

  Nous l'avons appris par  un ami

 

http://blog.myeasypet.com/2009/09/spa-pour-chien/

 

 

 Pistol pomponné

 

 

Il nous a convaincus : nous vous donnerons des nouvelles...

 

 

 

 

 

 

Repost 0
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 16:15

 

 

 

 

  Bienvenue , dans nos quartiers d'été, en mon palace.

 

Photo 230

 

Nous avons même la TE-LE-VI-SION . Ce soir, pas de film : il est dans mes intentions d'occuper la scène.

 

Photo 288

 

Le décor : deux lits : un pour le sien, un pour le chien !

 

Photo 295

 

Et moi, je suis ici ...et là aussi !

 

Photo 267

 

  Après quelques recherches, j'ai finalement adopté mon point de chute : un mamelon moelleux où mon tendre museau peut s'enfouir à loisir

 Photo 268

 

Et bien malin celui qui se hasadera à m'en déloger ...

 

Photo 271

 

 Mais je crois rêver :  oserait-on m'interpeler de quelque façon ! Qui aurait  le coeur de briser le mien ?

 

 

Photo 276

 

Choc, déni, colère, tristesse ne semblent pas faire progresser la situation . Essayons autre chose...

 

 Photo 417

 

 la résignation et l'acceptation.

 

 

 

 

 

Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 01:47

 

 

 

 

 qu'on se réfugierait n'importe où ...

 

Pistol abuse des bains

 

"Et maintenant que va-t-il encore s'abattre sur mon pauvre dos !"

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives