Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 23:28

 

 

 

La voie pavée, cahotante, hors du temps, ne semble pas devoir suivre un itinéraire précis ; elle se contente de butiner langoureusement l'instant présent,  tout en gardant ça et là trace d'un passé rustique et laborieux. Cinq Diamants ! le nom renvoie l'image mentale d'un précieux minerai pur et rayonnant, extirpé des tréfonds de la terre par la violence de volcans en colère.

 

 

Rue des Cinq Diamants- porte d'entrée

 

La beauté  ne s'embarrasse pas d'emphase : douce intimité d'une porte toute simple, isolée du monde par un rideau de dentelle feuillu où s'introduisent par intermittence, tels des lutins, des éclats de soleil qui prennent à peine le temps d' esquisser quelques pas de danse, avant de disparaître.

 

Mystic - Il fait un temps de chienne - Butte aux Cailles

Retenues dans leurs foyers. Les chiennes sont sous pression.

Pistol mélancolique et inoccupé se morfond derrière les vitres, en scrutant  le ciel, dans l'espoir de voir apparaître un signe annonciateur de "reprise".

 

 

Rue des Cinq Diamants- vue d'ensemble

La faveur d'une éclaircie céleste lui a été accordée : il nous tardait de partir à la recherche de cinq diamants...

A l'aune de la voie sacrée  qui mène de nos jours aux temples des réjouissances, un hôtel se niche  dans une touffe de feuilles  entre ciel et terre ...

 

Restaurant chez les filles - Cinq Diamants

Boire, manger, dormir, chanter !

 

RThéâtre des Cinq Diamants

A peine engagés dans la rue, , nous longeons une façade grise un peu anachronique, que la sobriété serait parvenue à rendre invisible, si le paysage alentour ne venait se réfléchir sur sa verrière transparente ...comme un diamant

En 2008, le nouveau Théâtre des Cinq Diamants naissait sur les fondations d'un atelier bouillonnant d'activités dès les années 1930 : c'était là où s'essayaient les girls des Folies Bergères en répétition et, dans un autre domaine d'activités, le boxer Marcel Cerdan en personne..

 

cinqdiam

 

(photo empruntée au fonds documentaire de Georges Bernard Faget, un  Montmartois de coeur, apprécié dans les domaines de la peinture et du théâtre. http://www.faget-benard.com/bio/brieux.html)

 

En 1975, l'atelier devient officiellement un théâtre : La Compagnie  Catherine Brieux s'y produit au cours des années 1990 

Arrivent les années 2000 : la structure en pans de bois de l'ancien atelier, jugée dangereuse doit être démolie...    

 

Hôtel du Commerce - rue des Cinq Diamants

 

Un village n'en serait pas un, sans son Café du Commerce : accueil chaleureux, bons plats traditionnels de "chez nous" et d'ailleurs... Chacun se sent chez soi et les prix sont tout doux.

 

rue des Cinq Diamants- L'accordéoniste de Jef Aérosol

           Sur chaque trottoir, s'échappant des cafés,  "la musique adoucit les murs" (Jeff Aérosol, Lézarts de la Bièvre)...

mais suscite  l'humeur mutine de certains riverains chagrins.

Le soir de la Fête de la Musique,  bars, cafés, et restaurants ont obstinément fermé leurs portes et leurs rideaux. De même  "chez Gladines", l'un des restaurant les plus en vue de la Butte, qui ce soir là affichait ostensiblement sa colère contre un arrêté  préfectoral qui viserait  à interdire le service des alcools en terrasse à partir de 17 heures ! Prendre l'apéritif en terrasse en attendant qu'une table se libère est une tradition au village..

Il est vivement suggéré aux riverains trouble-fête qui ont investi les charmantes demeures alentour, dans l'espoir d'y réaliser de juteux placements, de ne pas s'acharner à tuer un quartier où il faisait bon vivre, et d'aller élire domicile dans un coin où dorment paisiblement les pères tranquilles.    

 

céramique près de l'associationd es amis de la Commune -

      Nous avons dépassé le pas de porte d'une société d'édition, et n'osons perturber la marche d'une concertation qui se tient dans la boutique d'un libraire, où les fidèles de l'association des " Amis de la Commune" se sont réunis.

 

 

Hôtel Jonas - angle rue Jonas - rue des Cinq Diam-copie-1

      A l'angle de la rue du prophète Jonas, un hôtel de caractère, point de rencontres de talents artistiques ...

      Nous nous trouvons déjà à une altitude de 109 mètres au-dessus du niveau du Boulevard Auguste Bianqui.

Si la Butte, un ancien quartier de chiffonniers et d'artisans a pu conserver sa physionomie campagnarde, elle doit doit la grâce qui lui a été accordée à sa configuration : elle repose sur des carrières de gypse qui n'auraient jamais supporté le poids des grands ensembles contemporains. 

 

Fresque murale - Artiste ouvrier.

   Sur le côté opposé de la rue Jonas qui fait angle, une empreinte fantasmagorique, celle d'un "pochoiriste" qui au fil des années 2000 a gagné une notoriété internationale.

 

 

  Les Cinq Diamants persistent à se dérober à notre vue, à notre entendement : ils sont entrés dans la légende...

Mais il est permis d'imaginer que se tenait dans la rue une échoppe, où un diamantaire exerçait ses talents avec amour. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Armelle 04/08/2011 09:38



Malheureusement à Bordeaux aussi, nous avons bien assez de citoyens bien pensants avides de "placements juteux" comme tu dis, et qui ne se gênent pas pour s'acharner sur les étincelles que
d'autres se fatiguent à entretenir. Pourquoi ???Ils n'ont qu'à tous partir à Sun City !!! (tu connais ? C'est un bunker de Floride pour vieux fortunés et paranoïaques)



Armide 05/08/2011 13:08



Tous à Sun City.


Le plus triste, c'est qu'ils forment un lobby d'empêcheurs de ivre très actif



Jacqueline 01/08/2011 21:19



J'ai suivi la trace de ta promenade fort belle d'ailleurs pour chercher les cinq diamants....et j'aboutis à ta conclusion...mais tant pis après tout...ces diamants là resteront dans notre
imagination....mais ta quete fut aussi précieuse qu'un dénouement assuré!!!!



isabelle cassou 29/07/2011 16:55



il est bon parfois de laisser l'imaginaire prendre le pas sur l'histoire qui a perdu les petits détails du quotidien



Béa kimcat 28/07/2011 17:52



Un diamant ton article !


Je me régale...



Marie dite la Joconde 24/07/2011 22:46



Des diamants? bigre...le diamantaire n'est plus mais où sont passés les diamants.. nous comptons que tu
enquêtes..



Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives