Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 16:09

 

 

      Nous retrouvons le décor que nous avons cru avoir laissé derrière nous,  sous la veilleuse des réverbères... Le Pont au Double rougeoie et la cathédrale Notre Dame réapparaît  sous le soleil d'un dimanche après midi.

 

http://images.kodakgallery.eu.com/photos502/2/91/81/68/37/56/5637688191233_0_ALB.jpg

 

Seul le quai de Montebello sépare la Seine d'un paisible îlot de verdure,

 

 

      http://images.kodakgallery.eu.com/photos502/2/91/81/18/81/42/4281188191233_0_ALB.jpg

 

un jardin où dorment quelques vestiges de temps imémorables,  qui s'ordonne autour d'une fontaine de bronze et s'ouvre tel le rideau d'une scène  sur une  église romane où on chuchote toujours que Dante aurait prié...

Un jardin qui porte le nom de René Viviani. Avocat de son état,  plusieurs fois député dans le cinquième arrondissement, du département de la Seine. Il fonda avec Jean Jaurès le journal "L'Humanité". Ministre durant la Troisième République, il dénonça haut et fort le scandale de Panama qui entachait la réputation de certaines personnalités haut placées du gouvernement. Il institua les premières lois de protection du travail, et leva le premier impôt sur le revenu. Sans doute eut-il à subir les foudres du gouvernement Clémenceau, opposé à toute loi sociale.Est-ce un hasard si aucune statue ne vient honorer sa mémoire à Paris, pas même dans ce square ?


http://images.kodakgallery.eu.com/photos502/2/91/81/18/72/28/2872188191233_0_ALB.jpg

   Encadrée d'une roseraie endormie apparaît une étrange muraille triangulaire de bronze gaufrée, où paraissent imperceptiblement se mouvoir dans leur sommeil des créatures spectrales 

 

http://images.kodakgallery.eu.com/photos502/2/91/81/18/30/69/6930188191233_0_ALB.jpg

 L'édifice signé Georges Jeanclos, à l'origine destiné à abreuver le promeneur, a pris la place d'une fontaine Wallace ; pour éviter l'érosion de ses parois vertigineuses,  l'eau, source de vie, distribuée par un robinet auxiliaire planté à quelques mètres de là,  ne vient plus caresser ses flancs escarpés .

 

http://images.kodakgallery.eu.com/photos502/2/91/81/18/14/95/9514188191233_0_ALB.jpg

Dans un désordre d'étoffes en lambeaux, se détachent  paradoxalement, des visages sereins,des tendres étreintes, de la douceur, des cranes ronds et chauves : la vie avant ...ou après la mort

 

http://images.kodakgallery.eu.com/photos502/2/91/81/18/62/57/5762188191233_0_ALB.jpg

      Français, de religion juive, intimement traumatisé par les horreurs de l'Holocauste, George Jeanclos clame sa foi inaltérable dans les capacités humaines d'empathie et de solidarité, face à l'adversité la plus désespérée, 

 

http://images.kodakgallery.eu.com/photos502/2/91/81/18/95/59/5995188191233_0_ALB.jpg

 

 et dans l'espoir d'un  triomphe de la vie sur les ténèbres.

 

Repost 0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 18:47

 

 

 

 

...et abandonnant derrière nous le Pont d'Arcole,  laissant les lueurs de l'Ile Saint-Louis onduler sur les eaux presque figées du fleuve,

 

Photo 196

 

nous avons pressé le pas en longeant la façade latérale de l'Hôtel Dieu, dans la pénombre de la rue d'Arcole 

Le froid nous gagne en profondeur, malgré la douceur environnementale des flocons duveteux tombés du ciel.

Nous venons de déboucher sur le parvis de Notre Dame, où de façon étrange la foule,  comme envoûtée sous l'effet d'un phénomène miraculeux observe en ce soir de décembre un silence recueilli.

 

Photo 229

 

Le "Petit Pont" de pierre enjambe... le petit bras de la Seine (par opposition au "Grand Pont" - baptisé plus tard  Pont au Change - qui devait franchir la partie la plus large du fleuve), et relie l'Ile de la Cité à la rive gauche du fleuve.

Reconstruit  au milieu du XIX siècle, il occupe l'emplacement d'un premier pont, déjà présent à l'aire romaine, détruit lors d'une crue, tout comme le furent les suivants...

Une péniche qui a osé braver les frimas, s'éclipse, vide et silencieuse, sous l'arche de bronze du Pont au Double, laissant aux réverbères, le soin d'illuminer le décor de leur  chaleureux halo.

 

Photo 231

 

Le Pont au Double relie l'Ile de la Cité à la rive gauche de Paris. Un itinéraire suggéré à François Premier qui en ordonna la construction , afin de faciliter le transport des malades aux portes de l'Hôtel Dieu... moyennant un tarif du péage double.

Le pont initial s'écroule au tout début du XVII et c'est en 1883 que l'ouvrage actuel est reconstruit ; un seul arc de bronze suffit pour franchir le petit bras de Seine et offrir ce soir la cathédrale Notre baignée dans un flot de lumières.

 

Les bouquinistes du quai de Montebello  se sont repliés pour la nuit

 

Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 23:43

 

 

 

 Le lune est pleine dans un ciel de gaze. Quelques minuscules boules de coton, silencieux et impavides viennent s'ébattre "place de Grève",  en ronde concentrique

 

 

      Photo 184

 

De concert, un manège accomplit ses rotations sur le  parvis de l'hôtel de ville de Paris.

Une pensée au passage pour Etienne Marcel  considéré comme le premier maire de Paris.  Prévost des marchands de Paris, Etienne Marcel s'oppose à Jean le Bon dont le règne (1350-1364) est affaibli par l'onéreuse guerre de Cent ans interrompue par la grande peste, tandis que par ailleurs, le système féodale subit des transformations : conflits entre seigneurs, révoltes des laïques contre le clergé, division des terres à la suite d'héritages, cadets de famille se livrant au commerce faute de terres en nombre suffisant.... D'agraires, les activités deviennent commerçantes...

Pour tempérer les hausses d'impôts  et gérer une société en mutation Etienne Marcel qui préconise l'établissement d'une monarchie contrôlée, entend centraliser les services administratifs à Paris

 

 

Photo 185

 

En ce soir de décembre 2010, la Seine est resplendissante sous les faisceaux des réverbères. A intervalles réguliers les  ponts de Paris viennent tour à tour saluer son passage.

 

D'un bond agile, le Pont d'Arcole relie l'Hôtel de Ville à l'Hôtel Dieu le premier hôpital de Paris...


Construite à son emplacement, la "Passerelle de la Grève", réalisée par Marc Sequin au début du XIX siècle, est  un pont  exclusivement réservé aux piétons. Quelques décennies plus tard, elle est détruite, et remplacée par un ouvrage plus solide,  permettant la circulation de véhicules. Le Pont d'Arcole est le premier pont suspendu  entièrement réalisé en fer, et non plus en fonte. Malheureusement, quelques années plus tard, il s'affaisse brutalement de quelques centimètres, et doit être consolidé. Il faudra attendre les années 1990, pour que la Mairie de Paris fasse procéder à sa complète restauration.

 1944 - C'est par le Pont d'Arcole que la 2e DB du Général Leclerc fait son entrée à Paris

 

 

Photo 186

 

A mi-route sur le  Pont d'Arcole, entre deux eaux, les péniches se font rares à cette heure, mais la proue de l'Ile Saint Louis , illuminée par le  clignotement aérien de lucioles électriques, nivelle sereinement  le sillage de l'Ile de la Cité, berceau de Lutèce, où palpite le coeur de Notre Dame.

 

 

Photo 188

 

Le Pont Louis Philippe, également construit par Marc Seguin, relie la rive droite du fleuve à l'Ile Saint-Louis, où le petit pont Saint Philippe bâti à la fin des années 1960, (là où d'autres  ponts se sont succédés)  prend la suite et relie l'Ile Saint Louis à l'Ile de la Cîté.

Chacun de piliers qui soutiennent ses trois arcs est orné d'une couronne de feuillage en pierre.

 

Photo 187

 

1833: Pour célébrer son accession récente au trône, aux lendemains des Trois Glorieuses, Louis-Philippe pose une pierre à l'endroit où il souhaite qu'un pont soit construit

Un an plus tard, le pont Louis-Philippe, est inauguré. Il est ouvert à la circulation (une taxe était perçue sur chaque traversée).

Mais survient la Révolution de 1848 : tous les postes de péage sont détruits et le pont incendié. L'ouvrage actuel inauguré en 1862, a été reconstruit à quelques mètres de l'emplacement originel.

 

Photo 189

 

Nous gagnons l'extrémité opposée du pont d'Arcole et  allons atteindre l'Hôtel Dieu. Devant nous, l'eau frileuse s'infiltre sous le  Pont Notre Dame et délimite les contours de Paris à l'infini :  Conciergerie d'abord, mais aussi l'enfilade des Quais de Gèsvres, et de la Mégisserie  interrompue par la place du Chatelet.

 

Paris frissonne sous ses feux en décembre.

 

 

Repost 0
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 00:02






Repartis pour un tour...

Hôtel de Ville illuminé, Paris

Mais dans quel sens ?




BHV Hiver 2009-2010

Ivresse de lumière, intermède de rêves, montagnes de promesses incertaines auxquelles nous nous efforçons peut-être de croire, de toutes nos forces. Nos doigts se croisent avec dificulté. Ils sont pétrifiés par le gel, souvent engourdis sous les effets de l'adversité.

On racconte l'histoire d'une petite fille assise sur un trottoir dans l'embrasure d'une porte cochère par un soir glacial de décembre. Elle  frotte des allumettes qu'elle extrait l'une après l'autre d'une boite pour tenter de se réchauffer. Lorsqu'une  flamme s'embrase, la fillette fait un voeu, puis un autre ...et encore un autre ...


Hotel de Ville illuminé, Paris

Avant que les derniers feux ne s'éteignent, que les carrosses ne redeviennent citrouilles, que les cochers ne se muent en souris, que les princes ne se transforment en crapauds, n'oublions pas d'emporter en nous, en reprenant notre route, dans la grisaille et l'engourdissement qui font habituellement suite à toute orgie, quelques précieux filets de lumière et prenons en grand soin, car nous en aurons besoin...

 

Puissent ces feux  se transformer en armure de perspicacité.
  Qu'ils nous permettent  de dénicher quelques nouvelles pépites de vérité, et de précieux pots aux roses afin que nous puissions lutter pour obtenir une  équité plus ethique, plus raisonnable et plus vivable
 ici et ailleurs sur la planète.

 

 La magie du Net  triomphe désormais du silence, de l'isolement et de l'anéantissement qui ont accompagné la destruction méthodique de nos liens sociaux  au cours des trente dernières années, pour les profits exclusifs  d'une nouvelle entité planétaire,  très secrète, omniprésente, aveugle et intouchable :  la Finance tentaculaire.

 

Le net est un outil magique qui redonne à tous  ceux  d'entre nous qui ont la chance de posséder le "Passe", le contre pouvoir  de colporter leurs témoignages, leurs révoltes, leurs voeux, et  d'être à chaque instant  les porte parole désormais agissants et signifiants de leur époque .



Césame Ouvre toi !







NB -Vues de l'Hôtel de Ville de Paris et de la rotonde du Bazar de l'Hôtel de Ville illuminés. Fêtes hivernales 2009






Repost 0
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 22:22





Il gelait hier. Ce soir les températures plus clémentes ont permis la chute de quelques flocons de neige qui viennent se déposer sur mon objectif, comme autant de confetti.


Photo 197

Sur le parvis de Notre Dame de Paris, l'atmosphère était recueillie. Le sol brillait sous les feux de l'espoir, lueurs partagées par les pensionnaires de l'Hôtel Dieu, aux premières loges.




Photo 198
Photo 199

Le retable qui ferme le choeur raconte en quelques bas reliefs animés d'un éclairage progressif, les épisodes marquants qui ont entouré la naissance de Jésus.


Photo 210

L'annonce faite à Marie,




Photo 212

La naissance de Jésus,


Photo 220

La visite des rois mages,


Photo 221

Le massacre des Innocents,


Photo 225

La fuite en Egypte,


Photo 215

Un long voyage sous les étoiles...


Photo 217

  Comme le veut la tradition, les heureus parents attendent devant un berceau vide. L'arrivée du bébé se fera dans la nuit du 24 au 25 décembre






Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 17:08




  Cet été encore, "les jardins éphémères" ont repris leurs marques sur le parvis de l'Hôtel de Ville

 

 

 

20080727_173909-copie-1.jpg


Juillet : les sujets des sous-préfets partent aux champs


Les touristes qui  prennent d'assaut la capitale, apprécient ce petit intermède bucolique qui ne figuraient pas dans leurs guides.


Pour les Parisiens restés en souffrance, une pousse de verdure, quelques jaillissements colorés



autant de cadeaux et une échappée modeste, mais précieuse vers la nature


Quelques compositions murales,


de didactiques  échantillonnages.




L'ancienne Place de Grève, (terrain plat composé de graviers ou de sable, en bordure d'un fleuve, la Seine en l'occurrence), retrouve spontanément ses fonctions premières :
Pendant l'été  l'eau jaillit en abondance,  appel traditionnel au voyage.


Les origines de notre Hôtel de Ville remontent à 1357. Une "maison des piliers" se trouvait à son emplacement actuel.

Etienne Marcel, représente les intérêts d'une nouvelle classe de commerçants et d'artisans face à une  crise qui atteint  la féodalité. Il voit  la nécessité de centraliser et d'organiser les affaires administratives dans les villes, en particulier à Paris, qui devient au XIV siècle, la ville la plus peuplée d'Europe.
Il rachète la "maison des Piliers" pour y héberger  les services administratifs.

Au cours du XVI siècle, la maison des Piliers est détruite, et l'architecte Boccador entreprend  sur son emplacement la construction d'un véritable palais.

La Palais entièrement brûlé lors des émeutes de 1870-71 est reconstruit à la fin du XIX siècle  par les architectes Théodore Ballu et Edouard Deperthes
La façade de style renaissance reproduit presqu'à l'identique la façade originale. Elle   rassemble une collection impressionnante de sculptures à l'effigie d' hommes illustres, scientifiques, politiciens, artistes, industriels ayant marqué la ville de Paris


Rue de Rivoli, en face de l'Hôtel de Ville, vient prendre place le  "B.H.V". symbole de la montée en puissance d'une  classe sociale émergeante : la bourgeoisie issue du commerce et de l'industrie.

Repost 0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 23:55

 

 

Cet été, sur le parvis de l'Hôtel de Ville,

 

20080727_173909-copie-1.jpg


Paris invitait le jardin à entrer dans la cité

 

 

On se prenait à fredonner les paroles d'une chanson de Charles Trénet

 


"C'est un jardin extraordinaire"


 




 

Photo-3024.jpg

 

Photo-3025.jpg

 

Ces compositions ont été exclusivement réalisées à l'aide d'éléments naturels

 

 

 

Cet hiver, sur mon balcon

 la neige a recouvert les géraniums de ses flocons. Ils persisterons quelques heures

 

 

NB - Mon vieil APN donnant des signes de fatigue indubitables : datations visibles et erronnées, je confirme que ma visite du site date de juillet 2008 et non de...2004.

Un nouvel APN m'accompagne maintenant.

Repost 0

Présentation

  • : Balades avec mon chien
  • Balades avec mon chien
  • : Mes promenades avec Pistol, bouledogue français ; sa vie, ses amis chats, chiens, vaches et chevaux. Balades insolites dans Paris et ses environs. Nos voyages, nos lectures, nos loisirs.
  • Contact

Un éloge !

Nous autres français sommes bien égoïstes. Lorsqu un pays dispose d un blog comme Balades avec mon chien, il devrait le traduire en anglais, italien, espagnol, japonnais, chinois etc... que le reste du monde en profite. D ailleurs, Armide mérite un auditoire bien plus large que 60 millions d internautes (plus quelques belges, suisses, quebecois). En tous cas, j adore Balades avec mon chien et je suis loin d être seule !

       

Rechercher

Récompenses



Archives